- PUBLICITÉ -
Des attentes plus élevées pour les Brewers

Le joueur-entraîneur David O’Neil sera sur la bute

Des attentes plus élevées pour les Brewers

Baseball senior

Après deux saisons plutôt difficiles, les Brewers de Sainte-Thérèse ont connu un regain de vie, la saison dernière, en s’inclinant en demi-finale. Les attentes seront donc plus élevées pour les hommes de David O’Neil, en vue de la saison 2013 qui se mettra en branle ce dimanche, à 14 h, au parc Ducharme.

Or, O’Neil espère une meilleure constance de la part de son personnel de lanceur, dont il fait partie. «L’an passé, j’ai lancé 100 manches en 30 parties (un record dans le circuit, l’ancienne marque étant de 80), a-t-il spécifié. Le retour en santé de Simon Gagnon sera bénéfique, tout comme le retour dans l’organisation de Mathieu Angrignon.»

Angrignon évoluait avec Mirabel, la saison dernière, mais l’équipe a été dissoute, comme celle de Drummondville. Les Brewers ont vite fait de le rapatrier pour se donner de la profondeur au monticule.

Attendus par les autres

O’Neil ne se met pas la tête dans le sable et est conscient qu’en saison, l’an passé, les adversaires n’employaient peut-être pas leurs meilleurs effectifs, surtout sur la bute, pour les affronter, mais il s’attend à une tout autre opposition en 2013. «On va nous attendre, cette année, mais comme nous avons pratiquement le même noyau, j’ai confiance que les gars pourront répondre», a-t-il expliqué.

Les nouveaux venus

Les Brewers ont fait l’acquisition de Yan Brouillette, grâce à une transaction avec les Orioles de Montréal. Le Blainvillois revient donc jouer dans son patelin. «C’est un bon frappeur droitier qui va également nous amener de la vitesse et solidifier notre champ extérieur», a indiqué O’Neil.

Avec la dissolution des équipes de Mirabel et de Drummondville, les Térésiens ont sélectionné deux autres joueurs, outre Angrignon.

Ludovik Fortin sera donc de retour au parc Ducharme, dans l’uniforme de l’équipe hôtesse, tandis que l’ancien des Voltigeurs de Sainte-Thérèse dans le junior AA, Joël Blouin, y reviendra dans de nouvelles couleurs.

Nicolas Trudeau

L’organisation a également tenté de mettre la main sur le Térésien Nicolas Trudeau, qui voudrait bien venir jouer dans sa cour avec ses bons amis, tel Yan Brouillette, mais la transaction a avorté.

«Nous avons fait plusieurs propositions, mais nous ne sommes pas parvenus à nous entendre. C’est un joueur qui fait partie de l’élite dans notre ligue, c’est donc normal que son équipe tienne à lui.»

Jean-Philippe Lapointe

L’an dernier, une des raisons pour lesquelles les Brewers ont repris du poil de la bête est sans contredit le retour de Jean-Philippe Lapointe. Le Blainvillois a terrorisé les lanceurs adverses tout au long de la saison.

«Jean-Philippe s’était absenté au cours des dernières années. Au gala de fin de saison, il a mérité le trophée pour le plus beau retour.»

Receveur recherché

C’est à la position de receveur que les Brewers aimeraient trouver de la relève à Fred Bourgouin. «Fred ne rajeunit pas, et avec la vie familiale, il est un peu moins disponible», a indiqué le propriétaire de l’équipe, Roger Chartier.

En lever de rideau, dimanche, les Brewers recevront les Expos de Sherbrooke, au parc Ducharme, sur le coup de 14 h.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top