- PUBLICITÉ -
Début des séries ce dimanche

Jean-François Sénéchal et les Nordiques de Lionel-Groulx amorcent les séries éliminatoires, ce dimanche, dans la Ligue de hockey Junior AAA du Québec.

Début des séries ce dimanche

Hockey Junior AAA

Le sort en est maintenant jeté pour les Nordiques du collège Lionel-Groulx. Ils devront prendre part à la première ronde des séries éliminatoires de la Ligue de hockey Junior AAA du Québec, eux qui sont passés bien près de mériter un laissez-passer leur permettant d’accéder directement au deuxième tour.

Pour ce faire, les hommes de Jean-François Sénéchal devaient absolument vaincre les Cobras de Terrebonne sur leur patinoire, le vendredi 20 février, mais ils se sont finalement inclinés 9-1 au cours d’un match à sens unique.
«Rien ne fonctionnait, mais l’arbitre ne nous a pas aidés. C’était déjà 2-0 pour eux et il a accordé un but qui n’était pas bon. Ça nous a littéralement sorti du match, j’ai piqué une sainte colère, notre gardien (Guillaume Tartre) aussi. L’arbitre nous a décerné des pénalités et ce fut ensuite la débandade», explique M. Sénéchal, encore fâché par le travail de l’arbitre, quelques jours après cette joute.

Même s’ils ont vaincu les Montagnards de Sainte-Agathe 5-4, le lendemain, les Nordiques ne sont pas maîtres de leur destinée en ce concerne l’identité de leurs adversaires en première ronde des séries. «Il nous reste un match à jouer (il avait lieu hier à Joliette), tandis qu’il en reste deux à Princeville. Si Princeville gagne ses deux matchs, nous jouerons contre Kahnawake ou Lachine, tandis que s’ils perdent un de leurs deux matchs et que nous gagnons contre Joliette, nous affronterons Joliette en première ronde», mentionne Jean-François Sénéchal à propos des scénarios potentiels.

Fait inusité

Qu’importe l’équipe qu’ils affronteront au premier tour, les Nordiques disputeront assurément leur premier match de séries (de type 3 de 5) ce dimanche, sur le coup de 19 h, à l’aréna de Sainte-Thérèse. Ensuite, ils joueront sur la route, soit mardi ou mercredi, avant d’être obligé de s’exiler en terrain neutre (lieu encore à déterminer) pour la rencontre numéro 3, en raison de la tenue des Jeux du Québec à l’aréna de Sainte-Thérèse. S’il y a lieu, les Nordiques évolueront sur la patinoire de leurs adversaires lors de la joute numéro 4, avant de revenir devant leurs partisans pour y disputer le duel ultime.
«Peu importe l’identité de nos adversaires, ça ne me dérange pas. C’est plate aussi que nous ayons à jouer le match numéro 3 en terrain neutre, mais si nous sommes pour aller loin dans les séries cette année, c’est le genre d’obstacles qu’il faut surmonter», ajoute M. Sénéchal à ce propos.

- PUBLICITÉ -

Nos chroniques

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top