- PUBLICITÉ -
De bons résultats en Worldloppet pour Phil Shaw

Phil Shaw, quelques minutes avant de prendre le départ de la Transjurassienne.

De bons résultats en Worldloppet pour Phil Shaw

Ski de fond

Le Rosemèrois Phil Shaw n’a pas chômé en février, lui qui a parcouru plus de 200 km à ski de fond dans le cadre de quatre courses organisées en marge de la Worldloppet.

Le Rosemèrois Phil Shaw n’a pas chômé en février, lui qui a parcouru plus de 200 km à ski de fond dans le cadre de quatre courses organisées en marge de la Worldloppet.

Les 2 et 3 février, le skieur de fond était en Allemagne pour participer à la König Ludwig Lauf. Le samedi, il devait parcourir 50 km en style libre, et le lendemain, 50 km de plus, en classique cette fois. Dix-neuvième toutes catégories d’âge confondues, le samedi, il n’a pu faire mieux que 72e, le lendemain, en classique. Il faut dire que les quelque 30 centimètres de neige tombés ne lui ont pas facilité la tâche.

- Publicité -

«La neige était collante, un vrai défi pour le fartage. De mon côté, il s’est avéré judicieux de prendre mes skis “double poling”, puisque malgré ma fatigue due à la course de la veille, j’ai pu dépasser une centaine de skieurs en deuxième moitié de course. Très satisfait de mes résultats et de ma forme physique malgré la météo et les conditions de piste» , a indiqué Phil Shaw, remerciant au passage ses commanditaires, dont Fisher et Swix, de lui permettre de vivre de telles aventures.

La Transjurassienne

Le week-end suivant, Phil a pris la route de la France pour prendre le départ de la Transjurassienne, une autre course inscrite à la Worldloppet, à laquelle participent chaque année près de 4 000 skieurs.

Prévue sur 56 km, cette course se sera finalement étendue sur 61 km. «Trois différentes personnes qui l’ont faite avec GPS me l’ont confirmé» , de dire Phil à ce sujet. Il a finalement pris le 28e rang «overall» .

Le lendemain, en style libre, il est parvenu à parcourir 68 km en 3 h 28 min pour ainsi prendre la 216e position au classement.

«L’année passée, raconte Phil, j’avais terminé 300. Je suis donc heureux et satisfait de cette performance. J’ai très bien dosé mon effort ainsi que ma consommation d’aliments. De plus, mes skis glissaient à merveille!»

Phil a d’ailleurs tenu à remercier Balland Sports (Morbier, France) pour le fartage et Annie pour son support.

Il semble que les nombreux kilomètres parcourus à ski à roulettes l’été dernier aient porté leurs fruits. Il faudra donc s’attendre à le revoir bientôt dans les rues de Rosemère.

«Ça c’est certain!» , a conclu Phil Shaw.

- PUBLICITÉ -

Nos chroniques

La dernière édition

Section concours

Concours Voyagez avec Vasco
- PUBLICITÉ -
Top