- PUBLICITÉ -

Derek Aucoin et son fils, Dawson ; la mairesse Marlene Cordato et le conseiller Jean-François Hecq ; Rodger Brulotte. (Photo Antoine Meunier)

Derek Aucoin et son fils Dawson. (Photo Antoine Meunier)

Dawson Aucoin fait honneur à son célèbre père

Hommage touchant rendu à Derek Aucoin à Boisbriand

Pour la première fois, Dawson Aucoin, fils de l’ancien des Expos de Montréal, Derek Aucoin, a disputé une partie sur le terrain du parc Charbonneau de Boisbriand, nommé en l’honneur de son père en 2009, alors que l’équipe atome A pour laquelle il évolue, les Expos marine de BLRT (Bois-des-Filion, Lorraine, Rosemère, Terrebonne-Ouest), affrontaient les Spartiates de Boisbriand.

«C’est un beau privilège, un beau trip!», a lancé Derek Aucoin quelques heures seulement après avoir effectué le lancer protocolaire de cet événement qui, comme son premier match dans le baseball majeur en 1996, restera à jamais gravé dans sa mémoire.

Surtout que son fils Dawson a profité de l’occasion pour catapulter une balle de l’autre côté de la clôture, à l’endroit même où il avait lui-même frappé sa première longue balle en 1977. Le jeune garçon n’aurait pu choisir meilleur moment !

«Ça faisait longtemps que je lui disais qu’avec son élan et sa puissance, s’il attendait sa balle, un lancer dans la zone des prises, il serait en mesure de la frapper de l’autre côté de la clôture. Il me disait : vraiment ? Et là, il a réussi. C’est une belle fierté !»

Reconnaissance immense

Cette fierté se transpose inévitablement dans la reconnaissance qu’entretient Derek Aucoin envers les associations de baseball des Spartiates et des Expos, de même qu’envers la Ville de Boisbriand, qui ont accepté de déplacer ce match, initialement prévu à Rosemère, mardi, afin de lui permettre d’y assister.

«J’apprécie énormément qu’ils aient fait en sorte que je puisse être présent, tout comme mon fils, ma famille et mes amis. Ce fut un moment magique !»

«Toujours dans la game !»

En août 2019, à l’aube de la cinquantaine, Derek Aucoin révélait être atteint d’un cancer du cerveau, un glioblastome multiforme. Un an plus tard, il lutte toujours contre cette maladie sournoise. Au moment de l’entrevue, il sortait d’ailleurs d’une nouvelle série de scans.

«Je suis toujours dans la game, a-t-il lancé. Les derniers scans que j’ai effectués, avant ceux-ci, avaient démontré que la maladie était stable».

La mairesse de Boisbriand, Marlene Cordato, ainsi que le conseiller municipal Jean-François Hecq, ont assisté à la rencontre et souligné la fierté de la ville à l’endroit de M. Aucoin. Dans les cérémonies d’avant-match, le président des Spartiates a aussi tenu à souligner la générosité de Derek Aucoin envers l’association pour laquelle il a joué son baseball mineur.

Plusieurs représentants de Baseball Québec Laurentides étaient aussi sur place, ainsi que Rodger Brulotte qui a offert un beau cadeau avec quelques «Bonsoir, elle est partie!» bien sentis!

Derek Aucoin a été intronisé au Temple de la renommée des Spartiates en 2017 et au Temple de la renommée RDS de Baseball Québec en 2019.

Array
- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top