- PUBLICITÉ -
Dans le blanc des yeux

Alexandre DaPonte a réussi son 23e but de la saison.

Dans le blanc des yeux

Hockey collégial masculin

L'entraîneur en chef des Nordiques, Benoît Bohémier, n'est pas passé par quatre chemins pour dire à ses joueurs, ce qu'il pensait d'eux après un revers de 7 à 3, le 18 février dernier. Le collège Lionel-Groulx a effectivement ajouté une autre défaite à sa fiche, cette fois contre le collège Champlain St-Lawrence.

Tirant de l’arrière 2 à 0 en première période, les hommes de Bohémier ont créé l’égalité avant la fin du premier tiers, avec les buts de Francis Courtemanche-Lucier et Alexandre Corbeil. «Le résultat n’illustre pas le match. Après la première période, nous étions plutôt contents», mentionne-t-il.

À la période médiane, l’adversaire a repris les devants, cette fois par deux points. Alexandre DaPonte a marqué son 23e but de la saison. Après, on n’a plus revu les Nordiques sur la carte de pointage. «Je sentais qu’on jouait un bon match. Les gars travaillaient fort. Ils étaient disciplinés, tout comme l’adversaire. Nous avions exercé nos jeux en avantage numérique durant la semaine, mais nous n’avons pas pu les mettre en pratique, malheureusement», raconte-t-il.

Le collège Champlain St-Lawrence a continué de marquer en inscrivant trois autres buts en troisième période. «Ça a été la débandade. Nous n’avons jamais senti que nous avions une chance de gagner, malgré le fait qu’au début de la période, nous tirions de l’arrière seulement par un but», indique l’entraîneur.

Le gardien de but Olivier Gervais a pris le relais de Phillip Boivin après le septième but, en raison d’un tir qui l’aurait sonné.

Dans le blanc des yeux

À la suite de ce match, Benoît Bohémier a, pour une rare fois, blâmé ses gardiens. Disant en avoir assez de voir les équipes adverses réussir six ou sept buts dans une même rencontre, il a demandé à ses joueurs s’ils pouvaient se dire les «vraies affaires». Cet entretien a eu du bon lors de la partie qui a suivi, dit-il.

En effet, les Nordiques ont tout de même eu de bons moments dans ce voyage à l’extérieur de la région, au cours duquel l’entraîneur espérait d’ailleurs voir sortir les joueurs de leur torpeur. Ils ont ainsi remporté la rencontre contre le cégep d’Alma 4 à 1. Les Térésiens ne se sont pas laissé décourager par le but adverse après 30 secondes de jeu seulement, y allant de deux buts inscrits par Pier-Olivier Hudon, dont l’un en avantage numérique. Au deuxième tiers, Jérémy Barnabé-Grisé a inscrit un but en supériorité numérique, en début de période. «Nous avons profité des avantages numériques. Nous avons enlevé Grisé du premier trio en supériorité numérique, parce que nous n’étions pas fiers de sa discipline de jeu. Je pense qu’il a compris. Ça a été une belle victoire d’équipe», mentionne Bohémier.

Avant la fin, Francis Courtemanche-Lucier a creusé l’avance des siens et assuré du coup leur victoire. Le match a été gardé par Olivier Gervais. «Il a bien fait. Il nous a permis de gagner en offrant une performance honnête», analyse-t-il.

Les Nordiques devront maintenant se préparer en vue des séries éliminatoires. À ce moment-ci, ils devraient affronter le cégep de Sorel ou celui de Saint-Laurent.

Hockey féminin

Les filles ont perdu leur rencontre contre le cégep de Saint-Jérôme, le 18 février dernier, par la marque de 7 à 0. Elles visiteront le collège John-Abbott samedi prochain.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top