- PUBLICITÉ -
Création de la bourse Marc-Antoine Arseneau

Marc-Antoine Arseneau en compagnie de Raymond Garneau, président de l’Institut du cancer de Montréal.

Création de la bourse Marc-Antoine Arseneau

Une initiative de l’Institut de cancer de Montréal

À l’été 2008, Marc-Antoine Arseneau, alors âgé de 14 ans, décidait d’emboîter le pas à son père, le conseiller municipal de Sainte-Thérèse Vincent Arseneau, en prenant part à son projet intitulé Québec à pied, une marche en deux temps, de Sainte-Thérèse à Québec, puis de Québec à Chandler, derrière laquelle se cachait, parmi d’autres motivations, une cause: celle de la recherche pour le cancer.

Deux étés et plus de 1 000 kilomètres plus tard, la marche aura donc aussi permis au père et à son fils de remettre plus de 31 500 $ à l’Institut du cancer de Montréal, une cause à l’origine choisie par Marc-Antoine.

En hommage au geste et surtout à l’engagement social des deux hommes, l’Institut du cancer de Montréal, par la voix de son président Raymond Garneau, vient d’annoncer la création de la bourse Marc-Antoine Arseneau visant à encourager les jeunes à s’orienter vers les études scientifiques et la recherche.

L’annonce a été faite lors de l’assemblée générale annuelle des membres de l’Institut, durant laquelle Marc-Antoine et son père avaient été invités à faire une présentation relatant les différentes étapes de la réalisation de leur projet et de leur marche.

Polyvalente Sainte-Thérèse

Destinée aux étudiants de la polyvalente Sainte-Thérèse et plus particulièrement aux finissants de la 5e secondaire, la bourse sera disponible dès cette année et se poursuivra en 2010-2011. L’étudiant qui finira son année avec la meilleure note en sciences tout en décidant de poursuivre des études en sciences de la santé au niveau collégial, aura le mérite de recevoir cette bourse. «La bourse sera disponible pour les deux prochaines années. Comme Marc-Antoine sera lui-même finissant l’an prochain, le conseil d’administration décidera à ce moment de la suite des choses», d’ajouter Maral Tersakian, directrice du développement à l’Institut du cancer de Montréal.

Pour en savoir davantage, visitez le [www.quebecapied.com].

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Concours

Concours IGA Daigle
- PUBLICITÉ -
Top