- PUBLICITÉ -
COVID-19, Sports, Basses-Laurentides, Armada

Photo Nicolas T. Parent La LHJMQ et l’Armada de Blainville-Boisbriand ont suspendu leurs activités en raison du coronavirus. (Photo Nicolas T. Parent)

COVID-19: le sport local et ses athlètes doivent patienter

Le coronavirus touche toutes les sphères de notre communauté, y compris le monde sportif. Suite à l’annonce du gouvernement du Québec de l’interdiction de tous les événements intérieurs de plus de 250 personnes, le jeudi 12 mars, des organisations sportives ont pris la décision d’annuler des rassemblements et suspendre des saisons jusqu’à nouvel ordre.

Cette situation touche tous sports tous niveaux confondus. Personne ne semble épargné, à vrai dire. On n’a qu’à penser au ski acrobatique et notre fierté de Deux-Montagnes, Mikaël Kingsbury, qui a vu sa saison se terminer après avoir ajouté à sa collection un neuvième globe de cristal.

LAH: Rocket

Prenons l’exemple d’un sport très populaire, ici, dans la région. Au hockey, plus spécifiquement, le tout a débuté avec l’annonce de la Ligue nationale et de son commissaire, Gary Bettman. Celle-ci suspendait la saison. Plus tard dans la journée du jeudi 12 mars, le club-école des Canadiens de Montréal, le Rocket de Laval, se soumettait à des consignes identiques, alors que la Ligue américaine de hockey (LAH) disait, via communiqué, faire une pause pour la suite de la saison en raison de la COVID-19.

Le Rocket devait disputer un match contre les Devils de Binghamton, le vendredi 13 mars. Ce dernier était sur une lancée de quatre victoires consécutives avant la suspension des activités.

LHJMQ: Armada

La Ligue de hockey junior majeur du Québec (LHJMQ) a emboîté le pas par la suite, en suspendant ses activités en raison des craintes liées au coronavirus, le même jeudi, tout comme ses deux circuits homologues de la Ligue canadienne de hockey (LCH). «L’Armada de Blainville-Boisbriand continuera de faire le suivi auprès de la LHJMQ, mentionnent les responsables sur le Web officiel de la formation évoluant à Boisbriand. Aucune décision ne sera prise pour l’instant quant aux remboursements des matchs futurs et des séries éliminatoires. Les détenteurs de billets sont invités à conserver leurs billets. Un communiqué sera publié dès que la LCH et LHJMQ auront pris une décision quant à la saison 2019-2020.»

«Nous remercions tous les partisans de l’Armada de Blainville-Boisbriand de leur patience. En raison du grand nombre d’appels et de messages déjà reçus, nous vous demandons de ne pas écrire ou appeler au bureau de l’Armada pour le moment s’il vous plaît. Nous sommes désolés des inconvénients que toute la situation engendre.»

Notons que la LCH compte une soixantaine de formations, dont 18 dans le circuit Courteau. La Coupe Memorial doit être disputée du 22 au 31 mai, à Kelowna, en Colombie-Britannique.

Hockey mineur: Vikings, Diabolos…

A suivi l’annonce d’Hockey Canada, qui confirmait la même chose pour toutes les activités de hockey, incluant la sphère mineure. Les matchs et pratique, sur et hors glace, ligues, tournois et événements organisés sont annulés, et ce, à travers le Canada.

De son côté, Hockey Québec cesse toutes ses activités de hockey mineur à compter du vendredi 13 mars, à partir de minuit précisément, afin d’assurer la santé et sécurité de tous ses membres

«Cette décision fut prise afin de protéger et maintenir la sécurité de tous nos membres; joueuses, joueurs, entraîneur(e)s, bénévoles, officiel(le)s et spectateurs. Afin de réduire la propagation du COVID-19, en cette période de l’année très achalandée dans nos arénas du Québec, nous ne pouvons assurer le taux de personnes présentes [restreint à 250 personnes] dans chaque infrastructure (aréna, complexe, etc.) québécoise. Lorsqu’il est question de santé et sécurité, nous ne pouvons prendre aucune chance», affirme, via communiqué, le directeur général de Hockey Québec, Paul Ménard.

On explique que cette décision s’applique à toutes les ligues provinciales, régionales et scolaires, impliquant par le fait même toutes les activités de hockey mineur organisées et fédérées. On parle, plus localement et par exemple, des Vikings (Saint-Eustache, LHMAAAQ), des Patriotes (Saint-Eustache), des Concordes (Mirabel), des Diabolos (Blainville, LHPS), des Panthères (Deux-Montagnes)…

Ainsi, Hockey Québec annonçait, dans ce même communiqué, que tous les championnats provinciaux initialement prévus seraient disputés l’an prochain dans les mêmes régions où ils devaient se tenir.

Des mises à jour

Ainsi, votre hebdomadaire local s’assurera de faire des mises à jour de la situation entourant le hockey d’ici et le sport de votre communauté. Pour en savoir davantage, vous êtes invité à consulter chaque édition à venir de votre hebdomadaire et à visiter régulièrement le site du NORD INFO (MRC de Thérèse-De Blainville et Mirabel), au [https://www.nordinfo.com/], et de L’ÉVEIL (MRC de Deux-Montagnes et Mirabel), au [https://www.leveil.com/].

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section Concours

Concours La meilleur des aventures sucrée 2020
- PUBLICITÉ -
Top