- PUBLICITÉ -

Photo courtoisie: Speed51- La voiture #9 de Mathieu Kingsbury.

Course automobile: Mathieu Kingsbury réussit son premier Top 10

Le Blainvillois Mathieu Kingsbury et toute l’équipe de Duro King Auto Sport se sont déplacés au circuit White Mountain dans le New Hamshire pour la troisième étape «officielle» du championnat American Canadian Tour (ACT) 2019. Une excellente course pour Kingsbury avec un premier «Top 10» cette saison.

C’était la deuxième présence seulement du pilote sur ce rapide circuit où les voitures y tournent régulièrement dans les 12 secondes. La progression est constante. Lors de la course précédente à Barre, il avait devancé le champion en titre Scott Paya pour se frayer un chemin vers la finale excluant ainsi le champion de la grille de départ. Ce dernier est cependant rebondit de brillante façon puisqu’il a été couronné vainqueur de l’épreuve principale cette semaine.

Aussi, un premier quadrillé dans cette série de championnat cette saison pour Kingsbury. Il a signé une victoire lors de son épreuve de qualification et devant un pilote de renom en plus, et non le moindre, Patrick Laperle, qui a terminé au 2e rang après une bataille épique. Une performance encore plus notable compte tenu qu’en essais libres, plus tôt en journée, il se retrouvait loin des chronos en dehors des 12 secondes, ce qui le plaçait assez loin dans le peloton des 36 voitures présentes.

Par contre, comme l’explique Mathieu, la voiture était très confortable et l’équipe a décidé d’adopter une attitude différente pour la suite de la journée. «Normalement, lorsque la voiture est moins performante en essais libres, nous tentons divers scénarios d’ajustement. Cette fois, la voiture était tellement confortable à conduire et semblait s’améliorer au fil des tours que de concert avec l’équipe, nous avons décidé de conserver les ajustements en prévision de la course de qualification. Surtout que nous savions déjà que nous partirions en pôle position pour la qualification.»

«Pour cette épreuve, continue-t-il, j’ai réussi à contenir les efforts soutenus de Patrick Laperle pour l’emporter et passer directement à la finale, mais ce ne fut pas de tout repos, car Patrick est un pilote aguerri. En course, nous partions finalement de la 11e position et au fil de la course, nous sommes remontés jusqu’à la 6e place.»

Kingsbury termine ainsi: «Finalement, nous avons terminé au 9e rang, un excellent résultat qui nous permet d’amasser de précieux points au championnat. Surtout que plusieurs des pilotes impliqués dans la course au titre ont connu des ennuis au cours de la journée. Encore une fois, un effort combiné de tous les membres de l’équipe Duro King Auto Sport a permis ce très probant résultat.»

À l’issue de cette épreuve, Mathieu Kingsbury se retrouve au 6e rang du classement général à sept points seulement de la 5e position et à 66 points de la première position que détient l’américain Rich Dubeau. Il est présentement le meilleur représentant québécois au championnat.

La prochaine sortie de l’équipe Duro King Auto Sport sera du côté de l’Autodrome de Montmagny, le 25 mai, pour la première manche du championnat LMS local à cet endroit et si l’horaire le permet, il espère bien se battre pour le championnat.

- PUBLICITÉ -

Nos chroniques

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top