- PUBLICITÉ -
LHJMQ, Armada de Blainville-Boisbriand, hockey junior. Centre Vidéotron, Québec, Tigres de Victoriaville, Bruce Richardson,

La série entre l’Armada et les Tigres en a certainement été une âprement disputée… jusqu’au cinquième mach. (Photo Jonathan Roy / LHJMQ_courtoisie)

«Content d’avoir eu l’opportunité de jouer… »

Un entraîneur-chef déçu d’avoir été éliminé, mais…

Déçu certes, sur le plan sportif, de l’élimination de son équipe en quart de finale face aux Tigres de Victoriaville, l’entraîneur-chef de l’Armada Blainville-Boisbriand, Bruce Richardson, se dit surtout désappointé de la tournure des évènements pour ses propres joueurs, tout en se montrant reconnaissant d’avoir eu l’occasion de disputer des matchs de hockey cette saison.

«On avait joué du bon hockey et on était à un match de se retrouver en demi-finale. C’est décevant, car nous avons passé beaucoup de temps avec les joueurs cette année; une année pas comme les autres. C’est toujours décevant que de finir comme cela, c’est sûr», devait commenter, quelques jours après cette élimination au Centre Vidéotron, à Québec, celui qui vient donc compléter une troisième saison à la barre de l’Armada.

Rappelons-le, la série, égale 2-2, avait jusqu’à ce cinquième match été âprement disputée, mais, comme aime le rappeler Bruce Richardson, le hockey, ça se joue avec deux équipes, et celle de Victoriaville aura eu la meilleure ce jour-là avec une victoire convaincante de 9-3 sur celle de Blainville-Boisbriand.

«Les Tigres sont sortis forts. C’est une équipe qui était physique et qui a effectué des échanges à Noël pour s’améliorer et se grossir. Je crois que nous avons juste manquer de ‘’gaz’’; l’élément physique était moins présent de notre côté. J’ai aussi senti une certaine fatigue et de la nervosité. Tout cela a fait en sorte que les Tigres, une équipe mature, ont tiré profit de tout de cela et ont joué, de leur côté, tout un match», d’analyser l’homme de hockey qui croit que les deux équipes ont, au final, offert toute une série que les partisans auraient certainement aimé voir, n’eut été des consignes sanitaires reliées à la COVID-19.

Un repêchage à préparer

L’entraîneur-chef estime cependant que l’Armada peut compter sur un excellent noyau de joueurs pour le futur, même si elle ne pourra garder que trois de ses 10 joueurs qui seront âgés de 20 ans l’an prochain. L’organisation aura jusqu’à la fin du prochain camp d’entraînement pour effectuer ses choix. «Notre objectif, c’est que ces 10 joueurs puissent tous jouer dans une équipe de la LHJMQ, même si ce n’est pas la nôtre», de dire Bruce Richardson.

L’organisation de l’Armada va aussi s’affairer à préparer le prochain repêchage de la Ligue de hockey junior majeur du Québec (LHJMQ), où elle bénéficiera de pas moins de 17 choix en raison d’échanges effectués ces dernières années. En première ronde, l’Armada choisira ainsi septième, puis en deuxième ronde et troisième ronde, Blainville-Boisbriand aura deux choix dans chacune d’elles.

Au final, l’entraîneur-chef Bruce Richardson souhaite donner tout le crédit de cette saison 2020-2021 à la LHJMQ, pour «avoir tout fait» pour que celle-ci ait lieu, et aux joueurs eux-mêmes pour les sacrifices qu’ils ont faits.

«Les gars ont vraiment été en confinement, sans voir leurs blondes ou leurs familles. Ils ont vraiment fait attention. On est déçu d’avoir perdu, mais content d’avoir eu l’opportunité de jouer. Là, les gars vont pouvoir retourner dans leurs familles et avoir un semblant de vie jusqu’à ce qu’on revienne à la normale», de conclure celui qui fera, avec le directeur général Pierre Cloutier, le bilan officiel de cette saison 2020-2021, ce vendredi 28 mai.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top