- PUBLICITÉ -
Cinq catégories sur dix raflées par des athlètes locaux

(Photo Yves Déry)

Cinq catégories sur dix raflées par des athlètes locaux

Mérite sportif des Laurentides

Sur les dix catégories du Mérite sportif des Laurentides, qui se déroulait le 21 février dernier, à Sainte-Anne-des Plaines, cinq athlètes et entraîneurs des MRC de Thérèse-De Blainville et de Mirabel ont remporté les grands honneurs. Il s’agit d’Yvon Rouillard, Nathalie Prince, Charlotte Robillard-Millette, Noémie Lefebvre et Aleksandra Wozniak.

Dans la catégorie Athlète Sports-Plus, le gagnant est Yvon Rouillard, de Sainte-Anne-des-Plaines, dans la discipline du basketball en fauteuil roulant. Âgé de 36 ans, il a été membre de l’équipe canadienne qui a remporté la médaille d’argent lors des Jeux paralympiques de Pékin, en 2008. C’est sa sœur Nathalie qui est allée cueillir le Méritas.
«Yvon est actuellement joueur professionnel en Espagne. Il a joué quelques mois en Australie. En fait, il gagne maintenant sa vie en pratiquant ce sport. C’est ironique parce qu’avant son accident d’automobile, il y a dix ans, il ne faisait aucun sport», a mentionné Nathalie Rouillard.

Le titre d’Entraîneur par excellence de niveau provincial a été attribué à la Mirabelloise Nathalie Prince. Entraîneure en athlétisme depuis 22 ans, dont 17 ans avec le Club Corsaire-Chaparal, Nathalie Prince a vu cinq de ses protégés, spécialisés en saut en hauteur, s’illustrer au cours de l’année 2008. Ce sont Simon Léveillé, Katherine Dugas, Maxime Barakat, Arianne Jeudy et Gabriel Léveillé-Slythe.
«Ça me touche beaucoup, mais je ne fais pas ce travail pour les honneurs. Ce qui m’anime, c’est la vie au club. J’essaie de transmettre aux jeunes le goût de la compétition, le goût de se dépasser», a déclaré Nathalie Prince.

Le Méritas de l’Athlète de niveau provincial féminin par excellence a été remis à une pétillante jeune joueuse de tennis de Blainville, Charlotte Robillard-Millette. Elle a remporté les cinq tournois auxquels elle a pris part. Âgée de 9 ans, la gauchère aux yeux bleus s’est particulièrement démarquée en remportant quatre tournois où elle s’est mesurée à des adversaires âgés de 12 ans.
«Charlotte joue depuis cinq ans, mais elle a commencé par pur hasard. Lors d’un camp d’été de son frère William, elle a pris une raquette et une professeure de tennis présente a été tellement impressionnée par sa dextérité naturelle qu’elle s’est empressée de nous conseiller de lui faire prendre des cours. Elle fait déjà partie de l’équipe du Québec», nous indique fièrement la mère de Charlotte.

Noémie Lefebvre a été nommée lauréate de niveau national féminin. Pour aider le jury dans cette catégorie, il faut mentionner que cette joueuse de volleyball de Lorraine a été sacrée, en 2008, Athlète féminine de l’année au collège Lionel-Groulx, joueuse par excellence du Québec et du Canada. Elle est maintenant une athlète de division 1 de la NCAA pour l’Université de Syracuse. C’est son entraîneur de Lionel-Groulx, Danyk Sauro, qui est allé chercher son Méritas. «En 15 ans, à titre d’entraîneur de volleyball, c’est la meilleure athlète que j’ai côtoyée», a-t-il résumé.

Finalement, c’est sans surprise que le titre de l’Athlète de niveau international a été accordé à la Blainvilloise Aleksandra Wozniak. Elle s’est hissée au 34e rang des meilleures joueuses au monde (actuellement, elle est 30e). À Stanford, en Californie, elle a été la première Québécoise de l’histoire du tennis canadien à remporter un titre sur le circuit professionnel féminin.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top