- PUBLICITÉ -
Chante-Bois et l’Externat Sacré-Coeur remportent la palme

(Photo Pierre Latour) Lysanne Vermette, élève de sixième année, et Nathalie Saint-Jean, éducatrice physique à l’école Chante-Bois, seront finalistes au Gala provincial du Réseau du sport étudiant du Québec présenté le 10 juin à Gatineau.

Chante-Bois et l’Externat Sacré-Coeur remportent la palme

Gala du Réseau du sport étudiant

Le Réseau du sport étudiant du Québec section Laurentides-Lanaudière tenait son gala à l’Académie Sainte-Thérèse, le 17 mai dernier, gala qui a permis d’honorer l’école Chante-Bois de Blainville et l’Externat Sacré-Coeur de Rosemère.

C’est la troisième année consécutive que l’école primaire Chante-Bois rafle les honneurs dans la catégorie de l’école primaire ayant le plus contribué au développement des activités physiques et sportives dans son milieu.

L’éducatrice physique Nathalie Saint-Jean voulait laisser la chance aux autres, cette année, en ne soumettant pas la candidature de l’école, mais le nouveau directeur Alain Bleau y tenait mordicus.

«C’est un directeur prosport, donc c’était important pour lui de voir notre école seulement en nomination, a expliqué Mme Saint-Jean. Nous étions très contents d’avoir gagné.»

Il est de plus en plus difficile d’innover pour une école qui, année après année, se distingue dans le milieu du sport étudiant. À défaut de réinventer la roue cette année, l’école a tout simplement augmenté son taux de participation.

«À chaque activité, on comptait plus de jeunes que par le passé, explique la professeure d’éducation physique. Les élèves de troisième et quatrième années se sont entraînés en vue du triathlon de l’Académie Sainte-Thérèse.»

Il y a également eu la partie de basketball entre les professeurs et les élèves des équipes parascolaires, tant filles que garçons, qui a connu un franc succès.

Les deux équipes ont fait match nul, 72 à 72. Une rotation des joueurs sur le terrain se faisait toutes les quatre minutes. Les garçons sont dirigés par François Lapalme alors que Nathalie Saint-Jean est à la tête de l’équipe des filles.

Lysanne Vermette se distingue

La Blainvilloise Lysanne Vermette a remporté le titre de l’élève de sixième année ayant le mieux concilié le sport et les études.

Tout en maintenant une moyenne académique de 95 %, l’élève de l’école Chante-Bois s’adonne au basketball, au minivolley, au badminton, au soccer et à la gymnastique. Elle siège sur le conseil des élèves et elle n’hésite pas à donner un coup de main aux plus jeunes. «Elle a beaucoup de leadership», a fait remarquer Nathalie Saint-Jean.

Sa participation à l’émission Bons Baisers de France, en 2010, a également contribué à ce qu’elle remporte ce titre. Quand Pierre Lavoie a reçu le prix du Gala de La Presse pour la personnalité humaniste de l’année, elle a été invitée à l’émission pour parler de sa participation au Défi Pierre Lavoie.

Lysanne et l’école Chante-Bois seront également parmi les finalistes au Gala provincial qui sera présenté à Gatineau, le 10 juin.

L’Externat Sacré-Coeur sort du lot

L’école secondaire ayant le plus contribué au développement des activités physiques et sportives dans son milieu a été l’Externat Sacré-Coeur de Rosemère.

L’établissement privé a misé sur son implication dans le monde du sport local, régional et provincial pour poser sa candidature.

«Bien que nous ne possédions pas d’équipes parascolaires dans certains sports et que nous n’offrons pas le programme Sport-Études, nous faisons de notre mieux pour aider nos jeunes qui pratiquent des sports à réussir tant dans leur sport que sur les bancs d’école», a expliqué Éric Turpin, technicien en loisirs.

«Nous sommes vraiment impliqués dans notre communauté puisque nous mettons nos plateaux sportifs à la disposition des différents organismes.»

Basketball Rosemère et Volleyball Laurentides-Lanaudière bénéficient d’ailleurs des différents plateaux et de la main-d’oeuvre nécessaire au bon fonctionnement de l’activité.

Turpin a également précisé que les gymnases de l’école sont tous occupés sur l’heure du midi. «Il y a toujours quelque chose qui se passe. Nos gymnases ne sont jamais déserts.»

- PUBLICITÉ -

Nos chroniques

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top