- PUBLICITÉ -
Brewers: Saint‑Jérôme vient gâcher le match d’ouverture

Les joueurs des Brewers ont été pris au dépourvu

Brewers: Saint‑Jérôme vient gâcher le match d’ouverture

Ligue de baseball senior élite du Québec

Un peu plus de trois semaines après la date prévue du 12 mai, les Brewers de Sainte-Thérèse ont finalement ouvert leur saison locale, vendredi dernier, mais leurs voisins du Nord sont venus gâcher la fête en l’emportant 13 à 4.

Les hommes de David O’Neill encaissaient ainsi un premier revers depuis le début de la campagne, après avoir remporté leurs deux premiers duels.

Maxime Cérat a entamé la rencontre sur la butte. Après avoir donné un point en première manche, il a vu les frappeurs de Saint-Jérôme s’adapter à ses lancers et profiter de son manque de contrôle et des largesses de sa défensive.

En quatre manches, Cérat a octroyé un total de huit coups sûrs, neuf points, dont sept mérités, et cinq buts sur balles.

En deuxième et troisième manches, les visiteurs ont croisé la plaque à huit occasions pour se forger une confortable avance de 9 à 1.

Les Térésiens ont marqué trois points en sixième, mais les Jérômiens ont répondu avec quatre, en début de septième, aux dépens de Pascal Chabot.

Chabot, un grand droitier de 6 pi 7 po, n’a pas accordé de points à ses deux premières manches en relève, avant d’en octroyer quatre en début de septième manche.

En trois manches, Chabot a accordé quatre points, tous mérités, sur six coups sûrs et cinq buts sur balles. Il a passé cinq frappeurs dans la mitaine.

Au bâton, Guillaume Beaudoin et Ludovic Fortier ont été les meilleurs des locaux, avec deux coups sûrs chacun. Beaudoin, une recrue au niveau senior, a mal paru à sa première présence contre Martin Johnson, auteur d’un match sans point ni coup sûr en début de saison, mais s’est bien repris lors de ses deux apparitions suivantes.

Johnson a accordé quatre points, dont un mérité, en six manches de travail sur six coups sûrs. Il n’a donné aucune passe gratuite et il a retiré six frappeurs au bâton.

Donald Toro (3 en 4) et Jonathan Lussier (4 en 4) ont été les meilleurs au bâton pour les vainqueurs.

Autre match complet de O’Neill

La veille, les Brewers avaient disposé des Orioles de Montréal par la marque de 3 à 2, grâce entre autres à la solide performance de leur as David O’Neill. En sept manches, il n’a concédé que deux points sur quatre coups sûrs et trois buts sur balle.

C’est en cinquième manche que l’offensive des Brewers s’est mise en marche. Elle a marqué un point à chacune des manches subséquentes pour mériter la victoire.

Du renfort

Philippe Delisle, le joueur d’arrêt‑court des Brewers la saison dernière, avait tenté sa chance avec les Aigles de Trois-Rivières, dans la Ligue CanAm, mais il a été victime du couperet lors de la dernière semaine. Il se joindra aux Brewers au cours des prochains jours.

Prochains matchs

À leur tour, les Brewers rendaient visite à Saint-Jérôme, mardi, mais au moment d’écrire ses lignes, le résultat n’était pas connu.

Ils rendront visite à Acton Vale jeudi, avant de revenir au parc Ducharme, dimanche à 14 h, pour recevoir une fois de plus leur voisin du Nord.

- PUBLICITÉ -

Nos chroniques

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top