- PUBLICITÉ -

Le député provincial de Blainville, Mario Laframboise.

Blainville: Plus de 1,35 M$ en subventions pour un terrain de baseball

Les gouvernements du Canada et du Québec investiront un peu plus de 1,35 M$ dans un projet de reconstruction et d’agrandissement d’un terrain de baseball au parc Blainville, a annoncé par voie de communiqué de presse le député provincial de Blainville, Mario Laframboise.

Grâce à ces sommes que les deux gouvernements verseront, les citoyens de la région auront ainsi accès à des installations modernes et sécuritaires qui favoriseront un mode de vie actif, sain et inclusif, se sont réjouis M. Laframboise, mais aussi la ministre fédérale de l’Infrastructure et des Collectivités, Catherine McKenna, et la ministre déléguée à l’Éducation et ministre responsable de la Condition féminine, Isabelle Charest.

Le gouvernement du Canada investit ainsi 677 200 $ par le biais du volet Infrastructures communautaires, culturelles et récréatives du programme d’infrastructure Investir dans le Canada, tandis que le gouvernement du Québec investit 677 200 $ grâce à son Programme d’aide financière aux infrastructures récréatives et sportives.

L’importance de bouger et d’être actif

«La pandémie nous a montré que sortir de chez nous et de faire de l’exercice, c’est fondamental à notre santé mentale. Aujourd’hui, les gouvernements du Canada et du Québec investissent ensemble pour agrandir un terrain de baseball au parc Blainville. Ça va faire une différence concrète dans la vie des gens de Blainville. On est là pour faire sortir les familles d’ici de la pandémie et pour créer de bons emplois avec la relance économique», d’indiquer, dans ce communiqué de presse, Pablo Rodriguez, lieutenant du Québec et leader du gouvernement à la Chambre des communes

«Plus que jamais, nous prenons conscience de l’importance de bouger et d’être actif. C’est pourquoi nous mettons en œuvre des moyens pour permettre aux Québécoises et aux Québécois de bouger davantage. L’accessibilité à des infrastructures récréatives et sportives modernes et de qualité est un incitatif fort pour favoriser la pratique régulière d’activités physiques. Ces projets auront des impacts concrets sur la qualité de vie des familles et le dynamisme de nos communautés. Je souhaite que grâce aux investissements que nous annonçons aujourd’hui, toute la population puisse goûter au plaisir de bouger», de signaler la ministre Isabelle Charest.

«Ce programme d’aide financière constitue un important levier qui est essentiel pour la concrétisation de ce projet. La reconstruction et l’agrandissement [de ce] terrain de baseball était attendu depuis plusieurs années. Je salue ce soutien financier qui permet à la Ville de Blainville d’aller de l’avant afin de compléter et d’améliorer ce projet. Avec la relance économique en vue, cette infrastructure permettra encore à plus de gens, et tout particulièrement à nos jeunes, de pratiquer leur activité préférée», de renchérir le député Mario Laframboise.

«L’obtention de cette aide financière nous permettra de moderniser nos installations de baseball et de rendre disponibles, pour notre association locale et la tenue d’évènements d’envergure, un terrain entièrement rénové de dimension midget/junior ainsi que des équipements supplémentaires. Ce projet complètera le magnifique complexe baseball du parc Blainville, au bénéfice de nos joueuses et joueurs de baseball», d’ajouter Richard Perreault, maire de Blainville.

Faits en bref

Dans le cadre du Programme d’infrastructure Investir dans le Canada (PIIC), le gouvernement fédéral prévoit, entre 2018 et 2028, des investissements de plus de 7,5 milliards de dollars au Québec pour des projets visant les infrastructures communautaires, culturelles et récréatives, les infrastructures vertes, le transport en commun, et les infrastructures dans les collectivités rurales et nordiques.

Le Programme d’aide financière aux infrastructures récréatives et sportives (PAFIRS) du gouvernement du Québec s’inscrit dans le cadre du programme d’infrastructure Investir dans le Canada (PIIC) et de l’Entente bilatérale intégrée (EBI), qui vise à mettre en œuvre le PIIC au Québec et à établir les modalités, les obligations et les engagements des parties. Le programme dispose d’une enveloppe de 294 M$.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Concours

Concours IGA Daigle
- PUBLICITÉ -
Top