- PUBLICITÉ -
Bientôt, la flamme régnera sur les Laurentides

(Photo Yves Déry)

Bientôt, la flamme régnera sur les Laurentides

Elle est arrivée au Parc équestre de Blainville

Plus que jamais, c’est la fête de l’hiver dans les Laurentides, quelque 48 heures avant le début imminent de la 44e Finale provinciale des Jeux du Québec. Pas moins de 600 personnes se sont d’ailleurs rendues au Parc équestre de Blainville, dimanche dernier, afin d’accueillir la flamme des Jeux, et ce, malgré une température peu clémente.

Tout individu qui était sur place peut indubitablement affirmer que les Jeux sont d’ores et déjà commencés, même s’ils ne débutent officiellement que ce vendredi 27 février, par une cérémonie d’ouverture qui promet d’être haute en couleur.

Le long périple de la flamme

- Publicité -

Avant d’arriver à bon port, la flamme est d’abord partie de Sept-Îles, lieu de la 43e Finale, à destination de Montréal, tout en transitant par Québec où le président d’honneur de la 44e Finale, Gaétan Boucher, fut le protagoniste d’un grand rassemblement sportif tenu à l’anneau de glace portant son nom, le mercredi 18 février.

Dimanche, la flamme est partie du Centre Bell de Montréal vers Blainville, à bord d’un moyen de transport fort écologique: le train des Jeux. Une fois à la gare Blainville, la flamme fut transportée en direction du Parc équestre par différentes personnes, dont des athlètes d’envergure internationale tels qu’Aleksandra Wozniak.

D’ici l’ouverture officielle des Jeux prévue ce vendredi, sur le coup de 19 h 30, la Tournée Saputo de la flamme des Jeux du Québec se poursuivra aux quatre coins de la région. Jeudi, elle transitera, par exemple, par l’école Notre-Dame-de-Fatima, à Boisbriand, où une marche en compagnie de l’ex-olympien Bruny Surin est organisée vers l’aréna de Boisbriand.

Pas moins de 400 élèves de différentes écoles laurentiennes s’entasseront alors dans l’aréna pour le passage de la flamme, entre 13 h 45 et 14 h 30. Elle partira ensuite de cet endroit pour une petite balade en calèche, dont la destination finale est le collège Lionel-Groulx.

Un rendez-vous à ne pas manquer

Une fois la flamme allumée au Parc équestre de Blainville, près de 3 000 athlètes en provenance des 19 régions administratives du Québec se feront la lutte pour l’obtention de médailles dans les épreuves au programme. Dans le premier bloc, qui aura lieu du 28 février au 3 mars, les observateurs pourront contempler les prouesses des futures vedettes en basketball en fauteuil roulant (une première), curling, gymnastique, haltérophilie, hockey masculin, karaté, plongeon, ski de fond, tennis de table et ringuette, un sport en démonstration.

Au cours du deuxième bloc, seront à l’honneur badminton, escrime, handball masculin, hockey féminin, judo, nage synchronisée, patinage artistique, patinage de vitesse et ski alpin.

- PUBLICITÉ -

Nos chroniques

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top