- PUBLICITÉ -
Benjamin St-Juste est honoré par sa ville et ses proches

Photo Nicolas T. Parent - Au centre, Benjamin St-Juste signait le Livre d’Or de la Ville de Rosemère.

Photo Nicolas T. Parent - Avant la signature du Livre d’Or, l’heure était aux témoignages et aux remerciements. On remarque Benjamin, assis aux côtés de son ancien entraineur

Benjamin St-Juste est honoré par sa ville et ses proches

Footballeur pour l’Université du Michigan

Le jeune footballeur originaire des Basses-Laurentides, Benjamin St-Juste, a été convié à signer le Livre d’Or de la Ville Rosemère, lors d’un hommage qui s’est tenu à la verrière de la bibliothèque, le 1 mars. Sur place, on pouvait compter sur la présence du maire, Eric Westram, des membres de son conseil municipal, de plusieurs personnes impliquées, de l’Association régionale de football Laurentides-Lanaudière, et de proches du jeune athlète, dont son père et d’autres membres de sa famille.

Depuis janvier 2017, Benjamin évolue au sein des Wolverines de l’Université du Michigan, soit l’un des programmes réputés de football aux États-Unis. Son parcours n’a pas été facile. Après avoir franchi chaque étape du camp d’entrainement, il a disputé sa première partie devant plus de 100 000 personnes, comme demi de coin. Peu nombreux sont les joueurs québécois à avoir atteint ce haut niveau.

Il faut d’ailleurs le mentionner. Benjamin a appris le sport avec les Wildcats de Laurentides-Lanaudière, et il a poursuivi son apprentissage avec les Loups de l’école secondaire Curé Antoine-Labelle, à Laval. Des dires du jeune et d’autres, la prochaine étape, après l’université, serait rien de moins que la Ligue nationale de football (NFL).

Un coach fier

«Quand j’ai rencontré Benjamin, au Michigan, nous avons eu l’occasion de parler seul à seul et j’ai été très impressionné par ce qu’il me confiait. Et de le voir jouer devant 115 000 personnes au stade; je suis impressionné de tout le chemin qu’il a parcouru depuis le temps que je l’ai coaché» , raconte fièrement un ancien entraîneur du jeune homme honoré.

«Avec son talent, son parcours admirable, sa force de caractère et sa détermination, Benjamin St-Juste a déjà, à 20 ans, l’étoffe d’un gagnant. À la Ville de Rosemère, nous sommes fiers de lui et sommes convaincus que son parcours saura inspirer plusieurs jeunes sportifs en herbe dans notre communauté, qui voudront suivre ses traces et se perfectionner dans la discipline qu’ils auront choisie. La pratique d’une discipline sportive permet également aux jeunes de développer de belles valeurs qu’ils conserveront toute leur vie» , ajoute le maire de Rosemère avant la signature du Livre d’Or et les prises de photos.

Enfin, notons que plusieurs jeunes étaient présents à la soirée afin de poser quelques questions à leur nouvelle idole. En effet, ceux-ci admirent son parcours marqué par «une persévérance, une rigueur et les encouragements constants de ses parents.»

 

Array
- PUBLICITÉ -

Nos chroniques

La dernière édition

Section concours

Concours Metro Rosemere
- PUBLICITÉ -
Top