- PUBLICITÉ -
Entête - Sport en bref

Audrey Van Strydonck ramène l’or en équipe et le bronze en solo

Jeux de Synchro Québec

La nageuse synchronisée Audrey Van Strydonck, de Sainte-Thérèse, est revenue ravie de sa participation aux Jeux de Synchro Québec qui se déroulaient le 5 mars dernier à Montréal-Nord. Et pour cause, car elle s’est emparée d’une médaille d’or en équipe et d’une médaille de bronze en solo.

Quelque 125 athlètes de catégorie Développement, de partout au Québec, se donnaient rendez-vous à cette compétition annuelle.

En solo, Audrey, nageuse du club Neptune-Synchro de Saint-Jérôme, a terminé au troisième rang dans la catégorie Open, avec un pointage de 57,8333, tout juste derrière Kim Lagacé, des Flamants Roses de Rivière-du-Loup (59,4167) et Alena Rubtsova, du club montréalais CASO (57,9167).

Sur le plan collectif, Audrey et ses camarades de Neptune-Synchro ont dominé en évoluant avec aplomb sur une musique rythmée et ont ainsi remporté la compétition chez les 14 ans et moins, avec un pointage de 58,3542, devançant leurs adversaires d’Aquadanse, de Sainte-Foy, (57,6071 points) et les Piranhas du Nord (54,2604 points), une des équipes montréalaises en lice.

Outre Audrey, l’équipe de Neptune-Synchro repose sur la contribution des jumelles Alexia et Mégane Roy, de Mirabel, Giuliana Desrochers, de Sainte-Anne-des-Lacs, David Leduc, de Saint-Jérôme, ainsi qu’Andréa Limoges, de Saint-Hippolyte.

Ne pouvant rassembler que six athlètes, au lieu des huit réglementaires, les représentants de Neptune-Synchro ont été pénalisés au pointage, ce qui ne les a quand même pas empêchés de repartir avec l’or.

«Je suis heureuse de ce que nous avons accompli. Notre routine comprenait un élément plus compliqué, où il fallait sortir une des nôtres de l’eau complètement. Comme nous étions en nombre réduit, le niveau de difficulté était plus élevé», commente Audrey Van Strydonck.

En outre, certains problèmes techniques éprouvés par les organisateurs et rendant difficile la diffusion de la musique n’ont pas semblé désarçonner les représentants de Neptune-Synchro, au grand bonheur de leur entraîneure-chef Audrey Lacroix-Lecours.

Cette dernière rayonnait à l’issue de la compétition: «Audrey continue d’être une leader pour le groupe et les athlètes ont su gérer leur stress. Ils ont tous très bien performé.»

Audrey Van Strydonck a complété le portrait de belle façon en terminant au huitième rang dans la compétition de figures Open qui réunissait une trentaine de nageuses.

«C’est probablement la performance individuelle dont je suis la plus fière, malgré le fait que je n’aie pas obtenu de médaille, car le niveau de compétition était très relevé et j’ai pu obtenir de très bonnes notes des juges. C’est l’épreuve où je constate la plus grande amélioration par rapport à mes résultats des années précédentes», assure-t-elle les deux pieds bien ancrés sur terre.

«Et ça aura été une bonne préparation pour cette fin de semaine», ajoute Audrey Van Strydonck. De fait, les 12 et 13 mars, Audrey et la plupart des nageurs présents aux Jeux de Synchro Québec renoueront lors de la compétition interrégionale de division 2, organisée par Performance Synchro au Complexe aquatique Saint-Eustache.

Cette rencontre servira d’étape de qualification en vue du championnat québécois des réseaux Développement et Intermédiaire, prévu du 21 au 23 mai prochain, à Montréal. Il faudra minimalement à Audrey une place sur le podium afin de recevoir son passeport.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Concours

Concours Gagnez vos sorties resto
- PUBLICITÉ -
Top