- PUBLICITÉ -
Audette, Deslauriers et Neill représenteront le Québec

SourceURL:file://localhost/Users/m_brunelle/Desktop/MBphoenix%20-C.doc

Audette, Deslauriers et Neill représenteront le Québec

De Sherbrooke au Défi mondial des moins de 17 ans

La semaine dernière, Donald Audette a dévoilé le nom des joueurs qui composeront l’équipe du Québec qui prendra part au Défi mondial des moins de 17 ans, pendant la période des Fêtes, à Drummondville et Victoriaville, et les trois recrues de la région qui évoluent pour le Phoenix de Sherbrooke, dans la LHJMQ, ont été sélectionnées.

Le Blainvillois Daniel Audette en sera donc à sa deuxième expérience du genre, alors que l’an dernier le Québec avait pris le cinquième rang à Windsor, en Ontario. Le défenseur boisbriannais Carl Neill ainsi que l’attaquant de Sainte-Anne-des-Plaines Vincent Deslauriers ont aussi percé l’alignement. Un autre joueur de l’organisation de Sherbrooke sera du tournoi, soit Jonathan Deschamps.

«C’est tout un honneur de pouvoir revivre l’expérience, a indiqué Audette. C’est certain que nous aurons comme objectif de remporter les grands honneurs, surtout que nous allons avons une bonne équipe et que ça se passera au Québec.»

Daniel Audette a entamé la saison avec une blessure à la cheville, mais il prenait tout de même part aux matchs, jusqu’à ce qu’il soit dans l’incapacité de jouer pendant trois ou quatre matchs, ce qui semble avoir relancé sa saison, selon son entraîneur, Judes Vallée.

«Daniel a beaucoup de pression, a fait savoir Vallée. Il est le premier choix et il est le fils d’un ancien joueur du Canadien. Il a eu une petite période d’ajustement, mais depuis son retour au jeu, ça se passe très bien.»

Deslauriers soulagé

L’Anneplainois Vincent Deslauriers a accueilli la nouvelle avec un petit soulagement puisqu’après avoir connu un excellent camp d’entraînement, où il a été nommé meilleur joueur du camp, il n’a pas obtenu beaucoup de temps de glace avec le Phoenix en début de saison.

«C’est sûr que j’ai eu peur, mais petit à petit, j’ai fait ma place et j’ai gagné mon temps de glace, a-t-il mentionné. Je suis vraiment content d’être choisi pour représenter le Québec.»

«Vincent a dû s’adapter en travaillant plus fort lors des entraînements; depuis quelque temps, il évolue sur une des deux premières lignes et c’est un joueur très intense», commente son entraîneur.

Neill, un pilier à la ligne bleue

Le Boisbriannais Carl Neill a été le cinquième choix au total lors du repêchage de la LHJMQ et il pourrait bien jouer un rôle-clé au niveau de la brigade défensive de l’équipe du Québec.

«En évoluant au sein d’une formation d’expansion comme le Phoenix, j’ai la chance d’avoir beaucoup de temps de glace pour un jeune de 16 ans, ce qui m’a permis de gagner en confiance et de bien me faire valoir auprès des dépisteurs», a mentionné Neill.

Aux yeux de Vallée, son numéro 32 a énormément de potentiel. «Carl a dû s’ajuster sur le plan de la vitesse et il travaille maintenant plus fort, a indiqué Vallée. En plus de son tour régulier, il est employé en avantage numérique.»

Avenir plus rose

Même si la première saison du Phoenix n’est pas de tout repos, l’avenir s’annonce prometteur pour cette formation de Sherbrooke. «Nous avons d’excellents jeunes joueurs, a indiqué Vallée. Nous sommes très contents que nos quatre jeunes aient été sélectionnés pour faire partie de l’équipe du Québec. Ils vivront une expérience positive et ça ne peut qu’être bénéfique pour notre formation.»

D’autres joueurs de la région et un de l’Armada ont également été choisis pour représenter le Québec. (Voir autre texte.)

- PUBLICITÉ -

Nos chroniques

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top