- PUBLICITÉ -
Au Tournoi Ringuette de Deux-Montagnes

Les joueuses de l’atome C de Deux-Montagnes et de Blainville se sont mesurées en finale dans un bon match de ringuette qui a su tenir la foule en haleine.

Au Tournoi Ringuette de Deux-Montagnes

Du 5 au 12 janvier derniers se déroulait la 15e édition du Tournoi de ringuette de Deux-Montagnes.

Un évènement qui a réuni plusieurs joueuses de partout au Québec et qui a souligné les 30 ans de ringuette dans la région, sous la présidence d’honneur de Monique Bourgeois, une des fondatrices de l’Association de ringuette locale.

Le 15e anniversaire du tournoi a permis de souligner, lors de la cérémonie d’ouverture, l’implication des nombreux bénévoles des dernières années et de tous les présidents des tournois. Ont donc été présentés au public: Robert Roy, qui fut président de la 1re à la 7e édition; Richard Beaudry, qui était président de la 8e à la 11e édition; ainsi que Linda Desjardins (12e et 13e), Annie Bélisle (14e), de même qu’Andréa David, présidente de la 15e édition.

Lors de ce moment, le travail du comité organisateur a aussi été souligné, de même que la participation des nombreux partenaires, dont plusieurs étaient présents pour la mise au jeu officielle qui donnait le coup d’envoi au tournoi. Tous ont ensuite été invités à partager un gâteau soulignant le 15e anniversaire du tournoi et les 30 ans d’existence de l’Association de ringuette de Deux-Montagnes.

Le match d’ouverture opposait les Coyotes de Deux-Montagnes à 4 Cités de la catégorie benjamine B. Cette dernière équipe a remporté la partie par la marque de 8‑4. Les équipes de Deux-Montagnes ont disputé plusieurs matchs contre diverses formations. Elles ont cependant envoyé en finale une seule équipe, soit les joueuses de l’atome C.

Ce match les a opposées aux Cavalières de Blainville dans une partie plutôt serrée, où plusieurs joueuses de Deux-Montagnes ont démontré leur vitalité devant une gardienne de but blainvilloise qui a très bien travaillé. Le tout s’est terminé en prolongation et Blainville l’a remporté 2 à 1.

Le Tournoi de ringuette de Deux-Montagnes a également permis aux joueuses de mesurer leurs habiletés à travers une course à relais et une compétition de gardiennes de but. Deux-Montagnes a remporté la course à relais dans la catégorie inter B.

La compétition de gardiennes de but a même fait participer la présidente du tournoi, Andréa David, qui affirme avec le sourire: «Ça faisait longtemps, mais c’était le fun. Je me suis bien amusée et j’ai tout arrêté les tirs de barrage, même si ç’a été plus difficile pour le relais.» De Deux-Montagnes, Josiane Labelle du novice B et Laurence Chaput de l’inter B ont remporté cette compétition.

Un des moments attendus par les joueuses et le public a été le match de la Ligue nationale de ringuette opposant le Royal de Bourassa et L’Adrénaline du Lac St‑Louis. L’aréna s’est rempli pour l’occasion et selon les organisateurs, l’évènement a été un grand succès. Les joueuses ont disputé un match serré, se terminant en tirs de barrage dans un pointage de 7 à 6 pour Lac St‑Louis.

Les performances de Camille Lavallée, de Saint-Joseph-du-Lac, et gardienne de but du Royal de Bourassa, et d’Amanda Clark, de Deux-Montagnes, jouant pour Lac St‑Louis, ont été soulignées et des fleurs leur ont été remises pour leur persévérance.

«Le tournoi s’est bien déroulé et je voudrais souligner les efforts de tous pour cette réussite», a commenté Andréa David.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top