- PUBLICITÉ -
Vivement janvier pour l'Armada

Stefan Matteau a marqué deux buts, mais ce ne fut pas suffisant pour que l'Armada retrouve le sentier de la victoire.

Vivement janvier pour l’Armada

Armada 5 Olympiques 6 (f)

L’Armada de Blainville-Boisbriand a subi un huitième revers au cours du mois de décembre, dimanche après-midi, en s’inclinant par la marque de 6-5 en tirs de barrage devant les Olympiques de Gatineau.

Les Laurentiens ont dominé 40-14 au niveau des tirs au but. Les visiteurs n’ont obtenu que  neuf lancers au cours des 60 premières minutes, mais ils ont réussi à marquer cinq buts.

«C’est  un mois de décembre très difficile, a admis Houle. Par contre pour une quatrième fois au mois, on ne méritait pas de perdre. »

Un début lent de l’Armada

Les Olympiques ont rapidement refroidi les ardeurs des partisans en inscrivant les deux premiers buts de la rencontre à l’aide de leurs deux premiers tirs au but.

Étienne Boutet a déjoué Storm Phaneuf à l’aide d’un puissant tir frappé de la ligne bleue tout en se servant du défenseur devant lui comme écran. Phaneuf n’avait pas beaucoup de chance sur ce but.

Deux minutes trente secondes plus tard, Simon Tardif-Richard est laissé seul devant Phaneuf et derrière les deux défenseurs pendant une supériorité numérique. Tardif-Richard trompe la vigilance de Phaneuf grâce à un spinorama.

Avant de retraiter au vestiaire, Stefan Matteau réduit l’écart à un but. Cédric Paquette intercepte une sortie de zone et dirige la rondelle sur Robert Steeves le retour frappe Matteau et se retrouve dans le fond du filet.

Après avoir chassé les fourmis en début de rencontre, les joueurs de l’Armada, qui n’avaient pas joué depuis le 22 décembre, ont retrouvé leur repère pour dominer 9-2 au chapitre des tirs au but.

La domination s’est poursuivie en deuxième tandis que les ouailles de Jean-François Houle obtenaient 15 lancers contre cinq pour les Gatinois.  Philippe Sanche a créé l’égalité en poussant la rondelle entre les jambières de Steeves, qui tentait de mettre sa grosse mitaine sur le disque, mais Sanche a été plus rapide.

Benoit Groulx a alors changé son gardien en envoyant Éric Brassard devant le filet. Brassard a stoppé les 11 rondelles dirigées vers lui. Ses coéquipiers ont réussi un troisième filet sur cinq lancers quand Jonathan Bourcier a marqué en avantage numérique.

Avance qui a été annihilée au début du troisième quand Yassin Cissé marque d’un angle impossible à 1:25. David Bédard a été son complice et a obtenu une première passe dans la Ligue de hockey junior majeur du Québec.

Les Olympiques évoluaient à court de deux hommes quand Stefan Matteau a enfilé son deuxième du match grâce à un tir sur réception du cercle de mise en jeu.  Samuel Carrier a alimenté le numéro 23 de l’Armada.

«Je me sentais bien ce soir, a mentionné celui qui a été retranché par l’équipe américaine. Je ne contrôle pas leur décision. Je vais finir la saison en force pour le forcer encore plus la main l’année prochaine.»

Six minutes plus tard, les Gatinois marquaient deux buts en moins d’une minute pour reprendre une avance d’un but. Bourcier a réussi son deuxième du match et Rock Régimbald a effectué le tour du filet pour loger la rondelle entre le patin de Phaneuf et le poteau.

Matteau a bien failli créer l’égalité mais Éric Brassard a plongé pour bloquer la rondelle. Brassard a par la suite sortie du match victime d’une fracture du coude. Steeves est donc revenu devant le filet et l’Armada a continué de travailler pour créer l’égalité.

Il restait 28 secondes à faire en troisième période quand Tommy Giroux a envoyé tout le monde en prolongation après avoir accepté une passe de Marc-Olivier Roy.

En prolongation, les Olympiques ont profité d’un avantage numérique quand Marc-Olivier Roy a été chassé pour avoir donné de la bande. La troupe gatinoise a obtenu trois belles chances de marquer, mais Phaneuf a fermé la porte.

En tirs de barrage, Émile Poirier a touché le poteau et Phaneuf a stoppé Bourcier pendant que Steeves bloquait les offrandes de Giroux et Matteau. Tardif-Richard a donné l’avance aux Olympiques en déjouant Phaneuf du revers. Philippe Sanche devait marquer pour prolonger la rencontre. Il a échappé le disque, qui a poursuivi son chemin entre les jambières de Steeves qui a fermé les jambes juste à temps pour le faire dévier à l’extérieur du but.

La prochaine rencontre opposera l’Armada au Phoenix de Sherbrooke, le jeudi 3 janvier à 19h au Centre d’Excellence Sports Rousseau. Étienne Marcoux devrait effectuer un retour au jeu.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top