- PUBLICITÉ -
Victoire de 6 à 2: l’Armada explose en troisième

Danick Martel a marqué deux buts en 24 secondes

Victoire de 6 à 2: l’Armada explose en troisième

L'Armada de Blainville-Boisbriand a explosé pour marquer cinq buts en troisième période, dimanche en fin d'après-midi, pour vaincre les Huskies de Rouyn-Noranda par la marque de 6-2.

Après 40 minutes, le pointage était de 1 à 1 et Alexandre Bélanger, le gardien des Abitibiens, avait frustré à quelques reprises les joueurs de l’Armada, mais en troisième période, les écluses se sont ouvertes.

C’est le prolifique Jean-Sébastien Dea qui a ouvert le pointage. David Bédard était au cachot quand Marcus Power a repéré Dea, seul dans l’enclave, qui n’allait pas manquer pareille chance de faire scintiller la lumière rouge.

- Publicité -

Il a déjoué Guillaume Decelles, qui obtenait un rare départ cette saison, à sa gauche. Decelles venait de sauver les meubles au début de cette supériorité numérique. «Nous sommes vraiment fiers de Decelles, a indiqué Jean-François Houle après la rencontre. Il ne joue pas souvent et chaque fois, il offre une solide performance.»

En six rencontres, il signait sa sixième victoire en temps règlementaire.

Clapperton de retour

Trois minutes plus tard, Christopher Clapperton, qui retrouvait sa place dans l’alignement, après avoir été laissé de côté pour la rencontre de vendredi soir, subtilisait le disque au défenseur des Huskies pour ensuite contourner le filet et remettre le disque devant le but. Samuel Hodhod, qui passait par là, a réussi son cinquième de la saison.

«Clapperton a saisi le message, a continué Houle. Il a joué avec intensité et il a provoqué des choses». Le numéro 57 est d’avis que la décision des entraîneurs était la bonne puisqu’il dit avoir compris bien des choses, assis dans une loge. «Je continuais d’amasser des points, mais je trichais, a-t-il mentionné. Ç’a été difficile, vendredi, mais nous avons eu une bonne discussion samedi.»

L’étincelle en troisième

La Flotte laurentienne contrôlait la rencontre, en deuxième période, mais Bélanger était toujours là qui fermait la porte. L’étincelle est venue de l’énergique Frédéric Bergeron, qui enfilait son septième de la saison en prenant le retour d’un lancer de Guillaume Beaudoin, qui s’est retrouvé dans la baie-vitrée.

Il n’en fallait pas plus pour mettre le feu aux poudres. Clapperton a envoyé le disque directement sur les jambières de Bélanger qui a bifurqué dans le filet.

La nouvelle combinaison formée de Danick Martel, Marc-Olivier Roy et Clapperton a ensuite fait des flammèches en marquant deux buts en 24 secondes. Martel a réussi ses huitième et neuvième filets de la campagne.

Ces deux buts rapides ont chassé Bélanger de la rencontre. Entre la deuxième et la troisième, le cerbère des Huskies a été malade.

Marcus Power a réduit l’écart, en infériorité numérique, grâce à un revirement causé par Nathanael Halbert.

En fin de partie, Nikita Jevpalovs est sorti de sa léthargie quand il a déjoué Jérémy Belisle, fraîchement rappelé pour la rencontre, à la suite de la retraite de Carl Hozjan.  Le joueur letton n’avait pas marqué à ses six derniers matchs.

Après avoir disputé six parties en deux semaines, l’Armada jouera trois autres rencontres cette semaine.

Mercredi, les Blainvillo-Boisbriannais recevront les Remparts de Québec. Ils seront à Victoriaville, vendredi, avant de recevoir les Cataractes de Shawinigan, samedi.

- PUBLICITÉ -

Nos chroniques

La dernière édition

Section concours

Concours Voyagez avec Vasco
- PUBLICITÉ -
Top