- PUBLICITÉ -
Une première victoire en supplémentaire

Tommy Giroux a marqué en tirs de barrage

Une première victoire en supplémentaire

L’Armada s’approche du titre

Il ne reste que six rencontres à la saison régulière, mais l’Armada de Blainville-Boisbriand a réussi une première cette saison en l’emportant en tirs de barrage, dimanche, contre les Olympiques de Gatineau.

Depuis le début de la campagne, les hommes de Jean-François Houle n’avaient pas goûté à la victoire quand la rencontre nécessitait plus de 60 minutes de jeu.

Les deux équipes ont joué la majeure partie de la rencontre à égalité puisque chaque fois qu’une formation faisait bouger les cordages, la réplique venait moins de deux minutes plus tard.

Après une première période sans but, Danick Martel a ouvert la marque à 12:32 de la période médiane avec l’aide de David Bédard et de Xavier Ouellet. Martin Reway a ramené tout le monde à la case départ 16 secondes plus tard en déjouant Étienne Marcoux.

Avec 4:15 à faire en troisième période, Émilie Poirier a lancé les Olympiques en avant, mais Philippe Sanche a fait scintiller la lumière rouge 1 minute 52 secondes plus tard pour créer l’impasse à nouveau. Ouellet et Tommy Giroux ont récolté les mentions d’aide.

En tirs de barrage, Ouellet et Nikita Jevpalovs n’ont pas été en mesure de trouver la faille dans l’armure de Robert Steeves, alors que Marcoux a fermé la porte à trois reprises. C’est Tommy Giroux qui a tranché le débat.

«Ça fait du bien d’aller chercher deux points au lieu d’un seul, a indiqué l’entraîneur de l’Armada. Nous avons été en contrôle du match même si le pointage était serré. Les gars n’ont pas paniqué et on a bien joué défensivement en n’accordant que 15 lancers.»

L’Armada avance malgré une défaite

Vendredi à Sherbrooke, le Noir et Blanc a doublé les Phoenix au chapitre des tirs au but, avec 45 contre 22, mais Jacob Gervais-Chouinard s’est dressé tel un mur devant son filet. Guillaume Decelles a de son côté encaissé sa première défaite dans l’uniforme de l’Armada.

«Gervais-Chouinard a connu un fort match, a résumé Houle. De notre côté, nous avons manqué de concentration pendant huit minutes et ça nous a coûté la victoire.»

Danick Martel et Cédric Paquette ont été les marqueurs du côté de Blainville-Boisbriand. Les anciens de l’Armada Steve Lebel (1b-1p) et Jean-Christophe Laflamme (2p) ont noirci la feuille de pointage du côté des Phoenix, qui se sont assuré une place en séries éliminatoires au cours du week-end.

Malgré cette défaite, l’Armada a gagné du terrain dans la course au titre de champion de la division Telus Ouest puisque les Huskies de Rouyn-Noranda se sont également inclinés.

Une dernière semaine à Boisbriand

Cette semaine, l’Armada disputera ses trois derniers matchs de la saison régulière au Centre d’excellence Sports Rousseau. Mercredi, les Saguenéens de Chicoutimi seront les visiteurs, vendredi, le Drakkar de Baie-Comeau sera de retour à Boisbriand et dimanche, les Remparts de Québec seront en ville.

Sans égard aux résultats des Huskies, des Voltigeurs de Drummondville et des Foreurs de Val-d’Or, qui ont toutes 74 points au compteur, avec six matchs à jouer (sauf pour les Foreurs à qui il n’en reste que cinq), l’Armada pourrait s’assurer du titre de sa division en récoltant cinq points sur six.

Outre Ryan Tesink, quatre joueurs ont raté le rendez-vous de dimanche à Gatineau, soit Samuel Hodhod, Yasin Cissé, Pier-Olivier Grandmaison et Élie Bérubé. Ces cinq joueurs seront réévalués quotidiennement par les médecins de l’équipe.

Pour les remplacer dans l’alignement, l’Armada a rappelé Robert McKenzie, Benjamin Lagarde et Matthew Cusson. Pour Cusson, il s’agissait d’un premier match dans la LHJMQ, lui qui a été un choix de quatrième ronde l’année dernière.

- PUBLICITÉ -

Nos chroniques

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top