- PUBLICITÉ -
Une 55e victoire pour Étienne Marcoux

Étienne Marcoux a égaler une marque de concession, vendredi, en remportant son 55e match. Il rejoint ainsi le Boisbriannais Jean-François Bérubé.

Une 55e victoire pour Étienne Marcoux

Il égalise un record de concession

Le gardien Étienne Marcoux a égalisé un record de concession, vendredi, en remportant une 55e rencontre en carrière, en blanchissant les Olympiques de Gatineau par la marque de 3-0.

Il a rejoint le Boisbriannais Jean-François Bérubé, son prédécesseur. Même si l’Armada est à Boisbriand depuis deux ans, toutes les marques établies dans le temps des Fog Devils de Saint-John et du Junior de Montréal demeurent et la prochaine victoire de Marcoux lui permettra d’établir un nouveau record.

Cinq minutes ont suffi

Les hommes de Jean-François Houle ont marqué trois buts en cinq minutes, au milieu de la première période, et ce fut suffisant pour filer vers la victoire.

Christian Marti a ouvert les hostilités en effectuant un lancer précis d’un angle impossible pour déjouer Michael Nishi. Mine de rien, Marti a réussi son quatrième but de la saison à son 13e match. Ill s’agissait de son troisième but vainqueur. Ce filet a été réussi sans aide.

Trois minutes trente secondes plus tard, Stefan Matteau était laissé seul dans l’enclave pendant une supériorité numérique. Tommy Giroux l’a repéré et Matteau a enfilé son 13e de la campagne. Samuel Hodhod a ajouté une aide à sa fiche.

À sa quatrième rencontre depuis son retour au jeu, Samuel Aquin a fait bouger les cordages pour une première fois cette saison, 1 minute et 16 secondes après le but de Matteau. Cédric Paquette et Danick Martel ont été ses complices.

Après une période, les Blainvillo-Boisbriannais menaient 13 à 4 au chapitre des tirs au but.

Les deux autres périodes ont été pratiquement sans saveur. La formation des Basses-Laurentides a dominé 15-12 au total des lancers, mais personne n’a fait scintiller la lumière rouge.

En troisième période, les Olympiques n’ont pu profiter de quatre jeux de puissance, dont une double supériorité numérique qui a duré une minutes et 39 secondes.

Les deux équipes complèteront un programme double, ce dimanche, alors que les Olympiques seront les visiteurs au Centre d’excellence Sports Rousseau. L’Armada tentera alors de remporter une septième victoire d’affilée. Blainville-Boisbriand avait réussi pareil séquence en fin de calendrier, la saison dernière, avant de perdre le dernier match de la saison.

- PUBLICITÉ -

Nos chroniques

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top