- PUBLICITÉ -

Benjamin Corbeil a enfilé ses trois premières réussites avec l'Armada cette fin de semaine. (Crédit photo: Sylvain Charest)

Un seul point pour la Flotte en trois matchs

Cette fin de semaine, le Blanc et Noir était confronté à trois duels en l’espace de 48 heures. Rien pour faciliter la tâche, l’Armada avait rendez-vous avec deux des trois meilleures formations de la LHJMQ.

À Sherbrooke pour clore sa séquence de trois parties, l’Armada a été incapable de soutirer un deuxième point à une équipe adverse. La troupe de Stéphane Julien l’a difficilement emporté 7-5.

Le Phoenix a inscrit cinq buts en période médiane dont deux en provenance du bâton de Félix Robert. En contrepartie, Benjamin Corbeil avait ouvert le pointage pour l’Armada alors qu’Alexander Katerinakis et Thomas Lacombe ont redonné les devants 2-1 et 3-2 à Blainville-Boisbriand.

Sherbrooke a bien cru avoir la troupe laurentienne dans les câbles avec une avance de 5-3. Grâce à son premier dans l’uniforme de l’Armada, Frédéric Abraham a rejoint Nathan Lavoie au sommaire de la rencontre pour créer l’égalité exactement à mi-chemin au dernier tiers.

Deux minutes plus tard, Alex-Olivier Voyer a bousillé les plans de Blainville-Boisbriand avec son 25e filet de la campagne. Samuel Poulin a complété avec le but d’assurance dans un filet désert en fin de rencontre.

Brendan Cregan a tenu le fort avec brio. Le gardien de la Flotte a été confronté à 52 lancers et a bloqué 46 d’entre eux.

Une correction servie par le Drakkar

Après avoir tout donné la veille, l’Armada a manqué d’essence dans le réservoir et s’est écrasé aux dépens du Drakkar de Baie-Comeau. La troupe de Martin Bernard a mis le pied sur l’accélérateur en l’emportant 8-2 à Boisbriand.

La défensive de la Flotte a provoqué plus d’une fois des revirements en territoire neutre et a connu un premier tiers difficile. La troupe de Martin Bernard n’en demandait pas tant alors que Gabriel Fortier, Jordan Martel, Samuel L’Italien et Xavier Bouchard ont tour à tour trompé la vigilance de Samuel Boileau.

Keenan MacIsaac, Pascal Corbeil et Nathan Légaré se sont joints au festin offensif pendant le dernier vingt. Il s’agissait de la troisième fois pendant l’actuelle campagne que Boileau concédait cinq buts ou plus.

C’était soirée de retrouvailles pour Tyler Hylland qui évoluait contre son ancienne formation. Un scénario identique pour Thomas Ethier et Pascal Corbeil qui évoluaient pour la première fois à l’intérieur de leur ancien domicile.

Benjamin Corbeil a évité au Blanc et Noir d’être blanchi à domicile. Corbeil a été en mesure de trompé la vigilance de Lucas Fitzpatrick à deux reprises lors des deux derniers tiers de la rencontre. Il s’agissait de ses deux premiers filets avec l’organisation basse-laurentienne.

Un gros point contre une puissance

Vendredi soir, l’Armada a été en mesure de tenir la meilleure formation du circuit Courteau en haleine. Après avoir tiré de l’arrière 3-1, les Huskies de Rouyn-Noranda sont revenus dans la rencontre pour l’emporter 4-3 en prolongation.

Joël Teasdale a joué les héros pour les visiteurs. En plus d’avoir inscrit le but égalisateur, l’ancien de la Flotte a frappé le disque au vol pour procurer la victoire aux Huskies.

Dans la défaite, Simon Pinard a continué sa bonne séquence en déjouant un gardien adverse pour la quatrième partie consécutive. Avec ses 13 buts jusqu’à présent, il s’est installé dans le top 10 des joueurs recrus qui ont enfilé le plus de filet en une campagne. Cedric Paquette détient toujours la marque d’équipe alors qu’il avait fait scintiller la lumière rouge à 31 occasions.

- PUBLICITÉ -

Nos chroniques

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top