- PUBLICITÉ -

Joël Teasdale a participé aux quatre buts de l'Armada cette fin de semaine. (Crédit photo: Sylvain Charest)

Un effort défensif permet à la Flotte de récolter deux points

Cette fin de semaine, l’Armada effectuait son premier voyage dans le nord-est de la province en affrontant les Saguenéens et le Drakkar. Le périple s’est conclu avec une fiche de 0,500.

Samedi, avec à peine quatre minutes d’écoulées au match, Zachary Lavigne a ouvert la marque contre la Flotte. Le scénario s’est répété en période médiane. Xavier Labrecque enfilait l’aiguille pour doubler l’avance des siens à 3 :41.

Dix-sept secondes plus tard, Luke Henman a refusé que l’écart de deux buts perdure plus longtemps en marquant son quatrième de la campagne. L’Armada a décoché 34 lancers sur Alexis Shank.

Chez les joueurs de Bruce Richardson cette défaite avait un goût amer. Au cours de la joute, l’Armada croyait bien avoir créé l’égalité. Toutefois, l’officiel vidéo en a décidé autrement refusant la réussite des Laurentiens.

« C’était possiblement le hors-jeu le plus serré qu’on pouvait voir dans le junior. Henman contrôlait la rondelle, mais il a rentré ses patins en premiers, détaillait Bruce Richardson qui précisait qu’un joueur en contrôle de la rondelle peut intégrer la zone de reculons. Lui il était en contrôle selon notre interprétation du vidéo qu’on a vu. Les officiels mentionnaient qu’un joueur adverse a éloigné le bâton de Henman pendant une fraction de seconde. Il faut respecter la décision

Vladislav Kotkov a fermé les livres de la joute en projeté la rondelle dans un filet abandonné pour procurer un revers de 3-1 à Blainville-Boisbriand.

Denisov et Teasdale se lèvent

Mikhail Denisov n’avait pas connu la prestation rêvée le 28 octobre dernier face aux Olympiques de Gatineau. Le gardien russe s’est repris le 4 novembre en ne cédant qu’à une seule reprise sur un bombardement de 38 lancers. Jordan Martel a créé l’égalité 1-1. Le pointage a tenu jusqu’à la fin du dernier tiers. Grâce à deux buts dans les trois dernières minutes.

« Denisov en avait une bonne dans le corps dimanche après-midi, exprimait l’entraîneur de la Flotte. Il nous a gardé dans le match et nous a permis d’aller chercher le deuxième but. C’est une solide performance dont on est contents. »

En fin de troisième période, Martel est chassé et la porte s’ouvrait pour la Flotte afin de briser l’égalité. En cours de route, Anttalainen bloque le chemin à Merisier-Ortiz. Les joueurs de l’Armada se sont regroupés et ont empêché Baie-Comeau de marquer.

« À Chicoutimi on méritait de gagner et on a été incapable d’aller chercher les deux points. Je crois que c’était le retour du balancier dimanche. Je ne dis pas que c’était notre meilleure de l’année, mais on a trouvé une façon de gagner. On a fait le travail en désavantage numérique contre une grosse offensive comme Baie-Comeau. »

Quelques instants après la pénalité à Anttalainen, Joël Teasdale a habilement protégé la rondelle. Rémy Anglehart a terminé la séquence en poussant la rondelle dans une cage découverte. Teasdale a complété l’après-midi en inscrivant le but d’assurance dans un filet désert. Le natif de la Rive-Sud avait entamé la rencontre du bon pied en déjouant.

« Ce que j’aime de Teasdale, ce n’est pas parce qu’il a signé un contrat LNH qu’il s’est dit qu’il devait marquer 50 buts, non. Il continue à jouer de la même manière, de la bonne façon », lançait Richardson en référence aux gros jeux défensifs réaliser par Teasdale dans les cinq dernières minutes de jeu.

Blainville-Boisbriand recevra la visite du Phoenix de Sherbrooke, ce mercredi.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top