- PUBLICITÉ -
Trois minutes ont suffi aux Saguenéens

Le vétéran Raphaël Pouliot a participé aux deux buts des siens dans un revers de 4 à 2.

Trois minutes ont suffi aux Saguenéens

Armada 2 Saguenéens 4

La séquence de victoires à domicile de l'Armada s'est arrêtée à six, alors que les Saguenéens de Chicoutimi ont marqué trois buts en trois minutes, en troisième période, pour l'emporter au compte de 4 à 2, vendredi soir, au Centre d'excellence Sports Rousseau.

Outre un début de match difficile, Jean-François Houle a trouvé que ses protégés avaient quand même livré une belle bataille.

«Nous avons été lents à partir, mais on a bien fini la première période et on a joué une bonne deuxième. Étienne Marcoux nous a permis de demeurer dans le match. L’indiscipline nous a coûté cher», a-t-il mentionné après la rencontre.

Film du match

Les Saguenéens ont commencé le match en force, dominant 7-0 au chapitre des tirs au but avec trois minutes de jouées.

Nikita Kolesnikovs a sauvé son équipe en empêchant la rondelle de glisser dernière Étienne Marcoux, mais les Chicoutimiens ont continué d’attaquer et Alexandre Roy a finalement trouvé le fond du filet.

Placé à l’embouchure du but, Roy a pris le retour du lancer de Jean-Gabriel Pageau pour ouvrir la marque.

Ayant passé la majeure partie des 10 premières minutes de jeu dans sa zone, l’Armada a profité d’une pénalité imposée à Gabriel Bourret pour niveler la marque.

Cédric Paquette a vu son tir, le premier du match pour son équipe, être stoppé par Christopher Gibson, mais ce dernier n’a pas été en mesure de conserver le disque.

Une mêlée a éclaté et la rondelle est ressortie derrière. Raphaël Pouliot en a pris possession et a contourné le filet pour la loger derrière la ligne rouge.

Une deuxième sans but

Aucune des deux formations n’est parvenue à faire bouger les cordages au deuxième vingt. Jean-François Houle, cependant, pensait bien que ses ouailles avaient réussi à tromper la vigilance de Gibson. Le tir de Jess Tanguy a atteint l’officiel placé tout juste à côté du but et la rondelle est revenue directement devant le filet. À la demande de Houle, les officiels ont appelé le juge vidéo, mais la décision a été maintenue et le pointage est demeuré égal.

Vincent Richer a quitté la rencontre après avoir reçu une rondelle à la gorge et il n’est pas revenu par la suite, si bien que l’Armada a pratiquement joué avec quatre défenseurs pour le reste de la rencontre. Sébastien Gauthier a obtenu une présence sur la glace en troisième.

Trois buts en trois minutes

Mathieu Gagnon a placé les Saguenéens en avant, alors que Marc-Olivier Roy était au cachot pour avoir donné de la bande. Gagnon a déjoué Marcoux à l’aide d’un lancer du poignet.

Une minute 34 secondes plus tard, Pageau réussissait son 32e de la saison. Il récoltait ainsi son troisième point du match.

La tornade en zone de l’Armada s’est poursuivie. Jérémy Grégoire a chassé Étienne Marcoux du match en comptant une minute 24 secondes plus tard.

Les Saguenéens évoluaient à court d’un homme quand Cédric Paquette a vu le retour de lancer de Pouliot arriver dans ses patins et la rondelle s’est retouvée dans le fond du filet. Pour une troisième fois de la rencontre, les officiels ont fait appel au juge vidéo, mais comme Paquette n’a pas fait de geste par en avant avec son patin, le but a été accordé.

Le Livre de bord

L’attaquant suédois Viktor Hertzberg, qui a joué deux matchs avec l’Armada avant de subir une commotion cérébrale et de retourner en Suède, a recommencé à jouer au hockey. Depuis le mois de décembre, il ne ressent plus les symptômes reliés aux commotions.

Il a disputé un match dans la Ligue junior élite de Suède et il a marqué un but. Il joue présentement en Division 1, avec Akers IF, et en cinq matchs, il a récolté cinq passes.

La prochaine rencontre de l’Armada aura lieu à Drummondville, le mercredi 29 février, alors qu’elle affrontera les Voltigeurs.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top