- PUBLICITÉ -
Journal Nord Info et La Voix des Mille-Îles

Tout s’écroule en troisième période

L’Armada perd un point à Drummondville

L’Armada de Blainville-Boisbriand filait vers une 16e victoire alors qu’il détenait une avance de deux buts avec moins de 12 minutes à jouer, dimanche, mais tout s’est écroulé et les Voltigeurs de Drummondville ont pris la mesure de l’Armada en prolongation au compte de 4-3.

«Ce fut un de nos bons matchs, cette saison, et on n’a pas gagné, a déclaré l’entraîneur Jean-François Houle. Ce n’est pas facile de jouer trois matchs en trois soirs, mais j’ai bien aimé l’effort des gars.»

Inactif depuis le début de la saison, Marc-Olivier Roy n’a pas endossé l’uniforme pour cette rencontre lui qui avait disputé les deux matchs de vendredi et samedi.

«C’était dans les plans, il ne s’est pas blessé de nouveau, a indiqué le pilote de l’Armada. On avait prévu qu’il allait jouer que deux matchs sur trois en fin de semaine.»

Philippe Sanche a pour sa part raté un premier match cette saison puisqu’il s’était blessé au haut du corps la veille à Shawinigan. «Il sera évalué cette semaine, mais on pense qu’il sera absent d’une à deux semaines», a souligné Houle.

Malgré ces deux absents de taille, la Flotte laurentienne a pris les commandes dans la rencontre quand Samuel Hodhod a marqué en avantage numérique à mi-chemin du premier vingt.

Olivier Picard et Danick Martel ont été ses complices. Martel évoluait devant les siens lui qui est natif de Drummondville.

Martel et Hodhod ont remis l’épaule à la roue sept minutes plus tard pour permettre à Emil Aronsson de faire scintiller la lumière rouge. Une fois de plus ce but a été réussi avec un homme en plus.

Étienne Marcoux a cédé pour la première fois devant les tirs des Drummondvillois en début du deuxième tiers alors que le Letton Georgs Golovkovs a profité de la présence de Daniel Walcott au banc des pénalités pour couper l’avance des visiteurs de moitié.

L’avantage numérique de l’Armada a encore fait des sienne à 4 :25 de la deuxième période quand Christopher Clapperton a enfilé son neuvième but de la saison grâce aux passes de Nathanael Halbert et Ryan Tesink.

Tout s’écroule en troisième

Les jambes des Blainvillo-Boisbriannais semblaient lourdes en troisième période, eux qui en étaient à un troisième match en trois jours. Ils n’ont dirigé que trois lancers sur Louis-Philip Guindon au cours de ces 20 minutes de jeu.

Étienne Marcoux a cédé deux fois sur cinq lancers pour permettre aux Voltigeurs de forcer la présentation de la période supplémentaire. Jérôme Verrier et Joey Ratelle ont touché la cible au troisième tiers.

En prolongation, Charles-David Beaudoin a soulevé la foule du Centre Marcel-Dionne en trompant la vigilance de Marcoux.

«C’est difficile de créer de l’offensive en troisième période quand tu joues un troisième match en trois jours et c’est le cas pour toutes les équipes de la Ligue. Nous avons continué de bien jouer défensivement, mais quelques petites erreurs mentales nous ont coûtés deux buts.»

Il s’agit de la deuxième défaite en prolongation de l’Armada, cette saison, elle qui a perdu qu’une seule fois en temps régulier en 18 rencontres.

Les deux formations auront de nouveau rendez-vous avec les Voltigeurs, ce jeudi, alors qu’ils seront les visiteurs au Centre d’excellence Sports Rousseau.

«La préparation sera courte, mais de rejouer immédiatement contre les Voltigeurs va nous permettre de faire du vidéo avec les gars, a mentionné Houle. C’est pareil pour eux par exemple, il va falloir être prêt parce qu’il y a une belle rivalité entre les deux équipes.»

- PUBLICITÉ -

Nos chroniques

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top