- PUBLICITÉ -
Tommy Giroux marque trois fois

Tommy Giroux a non seulement réussi son premier but dans l'uniforme de l'Armada, il a réussi son premier tour du chapeau

Tommy Giroux marque trois fois

Dans une victoire de l'Armada en prolongation

L'Armada avait l'occasion de revenir de l'Abitibi avec une fiche de .500 et, pour ce faire, elle devait vaincre les Huskies de Rouyn-Noranda, mercredi. C'est ce que les Blainvillo-Boisbriannais ont fait en l'emportant en prolongation, grâce aux trois buts de Tommy Giroux, entre autres .

Les hommes de Jean-François Houle montrent une fiche plus que positive en prolongation, depuis le début de la saison, avec cinq victoires et deux revers. En tirs de barrage, l’Armada est tout aussi dominante, avec cinq gains et une défaite.

«Je suis content des deux points, mais je ne suis pas content de la façon dont nous avons joué au cours des deux derniers matchs, a lancé Jean-François Houle. On a créé trop de revirements et on a offert du jeu décousu.»

Houle a refusé d’utiliser l’excuse de la blessure à Alex Micallef et du virus qui afflige Samuel Hodhod, Aaron Hoyles et Jean-Christophe Laflamme. «Ce sont quatre réguliers, mais c’est aux autres de prendre la chance qui se présente à eux, a continué Houle. Ce soir, Tommy Giroux et ses coéquipiers de trios (Raphaël Pouliot et Jess Tanguy) ont été nos meilleurs.»

Compte-rendu du match

Les deux formations se sont échangé un but lors du premier engagement. Antoine Quevillon, de Mont-Laurier, a ouvert la marque en trompant la vigilance d’Étienne Marcoux, mais avant de retraiter aux vestiaires, Tommy Giroux réussissait son premier dans l’uniforme de l’Armada, pour créer l’égalité.

Giroux remettait ça, à mi-chemin du deuxième vingt, en sautant sur une rondelle sautillante devant le filet protégé par Antonio Mastropietro. Raphaël Pouliot a été le complice de Giroux pour lancer l’Armada en avant.

C’est un autre Laurentien qui a permis aux Huskies de créer l’égalité quand Mathieu Lemay, de Grenville-sur-la-Rouge, a complété la mise en scène de Maxime St-Cyr et Liam O’Brien.

Le reste de la troisième période a été l’affaire des Huskies qui ont dominé 18-6 au chapitre des tirs au but, mais Marcoux s’est dressé devant le filet. C’est en prolongation que la rencontre allait se décider.

La rondelle venait à peine de tomber sur la glace quand Giroux a réussi son troisième du match, alors qu’il n’y avait que cinq secondes d’écoulées à la période de surtemps. Il permettait ainsi à ses coéquipiers de retraverser le Parc de la Vérendrye avec une victoire et une défaite.

Les Laurentiens seront de nouveau sur la route, samedi, alors qu’ils rendront visite à l’Océanic de Rimouski.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top