- PUBLICITÉ -
Six points pour Samuel Aquin

Samuel Aquin a connu une soirée de rêve à Gatineau en enfilant quatre buts et récoltant deux passes.

Six points pour Samuel Aquin

Victoire de 10-4 de l'Armada

L'Armada de Blainville-Boisbriand est repartie de Gatineau, mercredi soir, après une écrasante victoire de 10-4 aux dépens des Olympiques.

L’attaquant Samuel Aquin a connu un excellent match, marquant quatre buts en plus d’amasser deux passes. «Samuel a vraiment bien joué et il a profité de toutes les opportunités qui se sont présentées à lui», a mentionné Jean-François Houle.

Les officiels ont probablement développé une tendinite au bras puisqu’ils ont décerné un total de 64 minutes de punitions au cours de cette rencontre.

L’Armada frappe tôt

Contrairement aux dernières rencontres, les Blainvillo-Boisbriannais n’ont pas tardé à s’inscrire au pointage et ils semblent y avoir pris goût puisqu’après 5:56 de jeu, c’était 4-0 en leur faveur.

Olivier Hinse a lancé les hostilités en trouvant la faille dans la garde d’Alexandre Michaud. Douze secondes plus tard Hinse et E.J. Faust préparaient le premier du match de Samuel Aquin.

Le gardien des Olympiques en a eu plein les bras lorsqu’en avantage numérique, Marc-Olivier Roy triplait l’avance des siens avec l’aide de Xavier Ouellet et Samuel Hodhod.

Finalement, 21 secondes après, Cole Hawes trouvait le fond du but grâce à la mise en scène de Samuel Aquin et d’Olivier Picard.

C’en était assez pour Benoit Groulx qui envoyait François Lacerte dans la mêlée pour remplacer Michaud devant le filet.

Un regain de vie

Ce changement de gardien a donné un regain de vie aux Gatinois. Les hommes de Houle évoluaient à cours de deux hommes quand Kyle Morrison a trompé la vigilance de Storm Phaneuf pour porter la marque à 4-1.

L’indiscipline des Laurentiens a permis une fois de plus aux locaux de réduire l’écart. Cédric Paquette était au banc des pénalités quand Rock Régimbald a marqué pour réduire l’écart à deux buts.

La remontée se poursuit

Avec moins de deux minutes à faire au premier tiers, Alexandros Soumakis a permis à son équipe de retourner dans la chambre des joueurs avec un seul but de retard.

Groulx expulsé

Alors qu’il restait un peu moins de trois minutes à faire à l’engagement, Régimbald a jeté les gants pour confronter Vincent Richer, qui venait de donner une mise-en-échec à Tomas Hyka.

Au retour de l’intermission, Benoît Groulx prétextait que Richer avait donné du genou et il a piqué une crise, en se transformant en éboueur pour lancer une poubelle sur la patinoire. Il n’en fallait pas plus pourqu’il soit expulsé de la rencontre.

L’Armada frappe tôt (bis)

Le début de la deuxième période a été un «copier-coller» du premier vingt, alors que le noir et blanc a marqué deux buts rapides. Il n’y avait pas une minute d’écoulée quand Roy a touché la cible pour la deuxième fois du match. Xavier Ouellet et Christopher Clapperton ont été ses complices.

Moins de deux minutes plus tard, Tommy Giroux en a rajouté en complétant la manœuvre orchestrée par Cole Hawes.

Emile Poirier a redonné espoir aux siens à la 13e minute, mais à 17:33, Samuel Aquin a marqué son deuxième du match en profitant d’un avantage numérique.

Au cours de la période médiane, les ouailles de Jean-François Houle ont lancé à 19 reprises contre 5 pour les locaux.

La domination se poursuit

Aquin a poursuivi sa soirée de rêve lors du troisième tiers en marquant deux buts, en plus d’obtenir une passe sur le deuxième but du match de Cole Hawes, qui réussissait son 10e de la saison.

«Ce fut un match bizarre, a souligné Houle. Dylan Anderson et Olivier Hinse ont dû terminer la rencontre à la défense et ils se sont très bien débrouillés. »

L’Armada avait entamé le match avec cinq défenseurs, en raison de la blessure à Matt Provost et le fait qu’Alex Micallef soit demeuré en ville pour faire un examen.

Aaron Hoyles s’est blessé durant la rencontre et Jean-François Houle a choisi

D’autres congés

Jess Tanguy s’est blessé à l’entraînement et Raphaël Pouliotégalement blessé ont été laissés de côté pour ce match, alors que Félix Plouffe est toujours ennuyé par une blessure au bas du corps.

Joël Bouchard a dû lâcher un coup de fil d’urgence à l’attaquant Robert MacKenzie, qui a joué pour les Lions du Lac St-Louis dans le midget AAA, cette année, afin qu’il fasse le voyage à Gatineau avec l’équipe.

La situation des trois joueurs blessés sera réévaluée à chaque jour.

Les ouailles de Jean-François Houle rendront visite aux Remparts de Québec, vendredi soir, puis ils recevront les Voltigeurs de Drummondville, dimanche après-midi.

Les autres matchs

Les partisans de l’Armada devaient surveiller deux autres rencontres ce soir. Le Drakkar de Baie-Comeau et les Wildcats de Moncton, deux formations qui pourraient terminer au 14e rang, étaient en action.

Les Wildcats de Moncton ont amélioré leur sort en disposant des Screaming Eagles du Cap Breton, tandis que le congédiement de Mario Pouliot n’a pas donné les résultats escomptés pour le Drakkar, qui s’est fait blanchir 4-0 à Chicoutimi.

Baie-Comeau demeure ainsi au 14e rang, à un point des Olympiques età  deux points des Voltigeurs. Les trois équipes ont encore deux matchs à jouer.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top