- PUBLICITÉ -

Simon Pinard, de l'Armada de Blainville-Boisbriand. Crédits: Sébastien Gervais.

Simon Pinard mène la charge pour l’Armada

L’Armada de Blainville-Boisbriand a eu raison des Saguenéens de Chicoutimi, jeudi soir, dans une victoire de 6 à 4 au Centre d’excellence Sports Rousseau. Match dans lequel Simon Pinard a été la grande vedette avec une récolte de trois buts.

Très tôt dans la rencontre, le meilleur défenseur de la LHJMQ depuis le début de la saison, Miguël Tourigny, a ajouté un but à sa fiche à la suite d’un bel effort individuel qui s’est terminé par un tir du derrière du filet pour surprendre le gardien Kevyn Brassard. Sauf que les choses ont rapidement tourné en faveur des Sags. Andrei Loshko, Félix Lafrance et Julien Bourget ont marqué coup sur coup en l’espace de deux minutes pour donner une avance de 3-1 aux visiteurs. Toutefois, ce ne sont pas les chances de marquer qui ont manqué pour l’Armada. Alexis Gendron, Philippe Fauchon et Simon Pinard, entre autres, ont eu d’excellentes chances de réduire l’écart, mais le Brassard a été excellent devant son filet, repoussant 17 des 18 tirs dirigés sur lui en première période.

À l’instar de la première période, le deuxième engagement a été à l’avantage des hommes de Bruce Richardson qui ont à leur tour marqué trois buts consécutifs. En moins de cinq minutes, Simon Pinard, Oleksiy Myklukha et Zachary Roy ont tous trouvé le fond du filet. Après deux périodes, l’Armada avait dirigé 30 tirs au filet adverse et avait les devants 4 à 3.

En troisième période, Simon Pinard a inscrit son deuxième but du match grâce à une superbe manœuvre en désavantage numérique, alors qu’Alexis Gendron était au cachot. À deux contre un avec Jonathan Fauchon, ce dernier a servi une passe en hauteur à Pinard qui a frappé le disque au vol. Ce but donnait une priorité de deux à l’Armada. Sauf qu’en fin de match, avec moins de sept minutes à jouer, Jérémie Thibodeau a redonné une lueur d’espoir aux visiteurs en s’emparant d’un retour devant le filet. En toute fin de rencontre, les Sags ont bourdonné en zone adverse avec un joueur supplémentaire, mais Simon Pinard a planté le dernier clou dans le cercueil de Chicoutimi en complétant son tour du chapeau dans un filet désert avec 36 secondes à faire au match.

Les échos de vestiaire

Celui qui a inscrit le premier but match, Miguël Tourigny a tenu à souligner le travail d’un autre bon vétéran sur l’équipe et qui a inscrit un tour du chapeau ce soir, son ami Simon Pinard : « C’est un 20 ans qui travaille toujours super fort, on aime se pousser et se challenger quotidiennement. Il y a une grande partie du leadership de l’équipe qui vient de lui. Il a toujours la pédale au fond, il est toujours intense, donc lorsque les jeunes le regardent aller, ils sont pas mal obligés de le suivre. Je suis vraiment fier de lui. »

Quant à lui, l’entraîneur-chef Bruce Richardson était très fier de l’effort de ses joueurs, sauf qu’il a tout de même souligné que ses joueurs ont raté plusieurs chances de marquer importantes, comme des tirs qui ratent le filet, malgré les 42 lancers décochés au filet adverse : « On a dominé au chapitre des chances de marquer. Comme à Halifax le week-end dernier, sauf que cette fois-ci on ne s’est pas fait jouer de tour. Il faut avoir l’instinct du tueur. Parfois c’est juste un manque de concentration, mais il ne faut pas oublier que ce sont des juniors, ils font des erreurs et ils vont apprendre. »

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top