- PUBLICITÉ -
Seule l’Armada demeure invaincue

Avec un but et quatre passes

Seule l’Armada demeure invaincue

Après six rencontres

L’Armada de Blainville-Boisbriand est demeurée la seule équipe invaincue du circuit Courteau au terme de la troisième fin de semaine d’activités dans la LHJMQ.

Dimanche, les hommes de Jean-François Houle ont été sans pitié pour leurs visiteurs du Nouveau-Brunswick alors qu’ils ont défait les Wildcats de Moncton au compte 8 à 4 dans un Centre d’excellence Sports Rousseau parsemé de bancs libres surement en raison du magnifique beau temps qu’il faisait à l’extérieur.

À mi-chemin dans la rencontre, l’Armada menait 7 à 1 et Étienne Marcoux n’avait reçu que huit rondelles, seul Ivan Barbashev l’avait déjoué pendant une pénalité à Christopher Clapperton.

Barbashev créait l’égalité puisque Samuel Hodhod avait donné les devants à l’Armada en prenant le retour d’Olivier Picard, le tout s’est passé en avantage numérique.

Les écluses se sont ouvertes quatre minutes plus tard, les locaux enfilant six buts sans réplique. Emil Aronsson avec deux, Daniel Walcott, Guillaume Beaudoin (son premier dans la LHJMQ) et Ryan Tesink ont déjoué Alex Dubeau, qui a été retiré du match tandis que Clapperton a tenté une passe en direction de Tesink mais le disque a frappé le patin du gardien, Graham Hunt, et s’est retrouvé derrière le filet. Clapperton avait en plus obtenu quatre passes.

Avec ses cinq points, Clapperton a rejoint Anthony Mantha au sommet des marqueurs du circuit Courteau avec 14 points. «La saison est jeune, s’est exclamé le numéro 57 de l’Armada. Je connais un bon début de saison, mais j’ai travaillé fort cet été et ça porte ses fruits.»

Le système prend le bord

À partir de ce moment-là, les ouailles de Jean-François Houle ont effacé la cassette du système de jeu et les amateurs ont eu droit à du jeu plus décousu.

Cette petite entorse au système a permis aux Wildcats  de marquer deux buts avant la fin de la période médiane.  En début de troisième, Frédéric Bergeron a fait scintiller la lumière rouge.

L’Eustachois Christophe Lalonde a marqué le quatrième but des Wildcats à l’aide d’un magnifique tir du poignet.

«C’est difficile de conserver sa concentration quand tu mènes 7 à 1 et nous l’avons vu, a mentionné Houle. Mais, il faut utiliser cette rencontre comme expérience. Nous sommes sortis du système cinq minutes et nous avons accordé trois buts. »

Vendredi, l’Armada tentera de se rapprocher à un match de sa plus longue séquence de victoires de son histoire, qui est de huit, en recevant la visite des Voltigeurs de Drummondville.

Dans le Livre de bord

L’ancien capitaine de l’Armada, Xavier Ouellet, a été rappelé par les Red Wings de Détroit pour disputer les deux dernières parties hors-concours. Il a obtenu une passe, vendredi, et il a été le joueur le plus utilisé du côté de Détroit, samedi, en passant 23 minutes 8 secondes sur la surface glacée.

La première défaite de la saison des Islanders de Charlottetown est survenue, dimanche, alors qu’ils menaient 4-0 après 40 minutes et 4-1 avec 2 minutes 40 secondes à jouer en troisième. Ils ont perdu 5-4 en tirs de barrage.

En regardant la liste des 20 meilleurs pointeurs de la LHJMQ, cinq joueurs proviennent des Basses-Laurentides et deux évoluent avec l’Armada (Christopher Clapperton (2e) et Nikita Jevpalovs (17e). Le Rosemèrois Anthony De Luca (8e), le Blainvillois Carl-Antoine Delisle (11e), le Deux-Montagnais Matthew Boudreau (12e), le Blainvillois Daniel Audette (15e) et le Rosemèrois Francis Perron (20e).

Les commentaires de Guillaume Beaudoin sur son premier but. «On ne veut pas y penser pour ne pas se mettre de la pression, mais une fois qu’on le marque il y en a une tonne qui s’enlève de nos épaules», a-t-il lancé après la rencontre.»

- PUBLICITÉ -

Nos chroniques

La dernière édition

Section concours

Concours Sucré
- PUBLICITÉ -
Top