- PUBLICITÉ -
Ryan Tesink joue les héros

Ryan Tesink s'est impliqué physiquement au cours de cette rencontre

Ryan Tesink joue les héros

Armada 5 Océanic 3

À son deuxième match dans l’uniforme noir et blanc, Ryan Tesink a joué les héros en marquant le but de la victoire avec 1 minutes 54 secondes à écouler en troisième. L’Armada a défait l’Océanic de Rimouski par la marque de 5-3, samedi, dans un Centre d’excellence Sports Rousseau rempli à pleine capacité.

Tesink a donc récolté un but et amassé trois passes en deux rencontres avec l’Armada puisqu’il a ajouté une passe en fin de match sur le but dans un filet désert.

Matteau et Cissé sonnent la charge

Stefan Matteau et Yasin Cissé ont donné le ton en entamant la rencontre en distribuant de solides mises en échec offrant ainsi de l’espace à leurs coéquipiers. Cissé en a notamment servi deux consécutives en zone offensive pavant la voie au premier but du match.

Samuel Hodhod a repéré Julien Bahl à la ligne bleue qui a lancé en direction du filet protégé par Carl Hozjan alors que Christopher Clapperton passait par là. Le numéro 57 a fait dévier la rondelle pour réussir son 19e de la saison.

«Matteau et Cissé ont vraiment joué du hockey physique ce soir, a mentionné Jean-François Houle. Je n’aurais pas aimé me retrouver sur la glace contre eux.»

En fin de première période alors qu’il restait 7,1 secondes au cadran, Peter Trainor s’est présenté en zone de l’Armada dans un deux contre un et il a choisi de lancer. Son puissant tir du poignet a trompé la vigilance d’Étienne Marcoux.

Un peu plus tôt dans l’engagement, Marcoux s’est montré solide lors d’un deux contre zéro en fermant la porte.

DeLuca marque

Pour sa deuxième visite à Boisbriand, le Rosemèrois Anthony DeLuca s’est offert un autre but. À 1:06 du début de la deuxième période, DeLuca a décoché un violent tir du poignet en entrant en zone adverse. Ce tir a déjoué Marcoux du côté de la mitaine dans la lucarne.

Sept minutes plus tard, Tommy Giroux pensait bien avoir égalé la marque en faisant dévier le tir de Samuel Carrier derrière Hozjan, mais il a touché à la rondelle plus haut que la hauteur permise.

Le premier trio composé de Marc-Olivier Roy, Cédric Paquette et Matteau ont bourdonné en zone ennemie à chacune de leur présence sur la patinoire et avec un peu moins de deux minutes à jouer en deuxième, il a finalement fait scintiller la lumière rouge.

Paquette a effectué une magnifique passe à Roy qui y est allé d’un tir des poignets des plus précis par-dessus l’épaule de Hozjan.

Cadeau de Hozjan

En troisième période, Jean-François Plante a été oublié dans l’enclave par les joueurs de l’Armada et le gros attaquant de l’Océanic n’a pas raté sa chance quand il a reçu la passe de Trainor.

Avec un peu plus de deux minutes à jouer en troisième période, Hozjan a offert une chance en or à l’Armada de revenir dans la rencontre. Il a tenté un dégagement par la rampe, mais la rondelle s’est retrouvée sur le bâton de Giroux qui n’avait qu’à diriger le disque dans un filet complètement ouvert.

«On a récolté ce qu’on a semé, a mentionné Houle. Nous n’abandonnons jamais et il était temps que la chance nous sourie un peu. Giroux a un sens du hockey extraordinaire et il a anticipé que la rondelle était pour arriver là.»

Une minute plus tard, Tesink se retrouve seul devant Hozjan, mais le gardien de Rimouki fait l’arrêt. Le nouveau matelot de l’Armada continue son chemin en récupérant la rondelle et il profite de la présence d’un défenseur devant le filet pour effectuer un lancer que Hozjan n’a jamais vu venir. C’était 4 à 3 Blainville-Boisbriand.

Christopher Clapperton a complété dans un filet désert grâce au travail acharné de Ryan Tesink.

Dimanche à 16h, les Saguenéens de Chicoutimi seront les visiteurs au Centre d’excellence Sports Rousseau. Cette rencontre marquera le retour à Boisbriand de Félix Plouffe qui est passé aux Saguenéens, jeudi dernier.

Dans le livre de bord

Le gardien blainvillois Philippe Trudeau, qui évoluait avec les Screaming Eagles du Cap Breton depuis deux ans, ira poursuivre sa carrière avec les Foreurs de Val-d’Or. Les Foreurs ont cédé un choix de quatrième tour et le jeune Timothé Simard pour obtenir les services de Trudeau.

Julien Bahl, qui a disputé huit matchs en 10 jours avec l’équipe du Québec des moins de 17 ans, était en uniforme pour l’Armada.

«Je savais que nous avions quelques défenseurs absents, je m’attendais à jouer, a indiqué Bahl. Je suis fatigué c’est sûr, mais quand on est sur la patinoire l’adrénaline embarque et on fait ce qu’on a à faire. J’étais content de venir aider mes coéquipiers. »

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top