- PUBLICITÉ -
Ryan Tesink de retour dans l’alignement

Après 34 matchs d’attente

Ryan Tesink de retour dans l’alignement

Le 2 janvier dernier, le directeur-général de l’Armada Joël Bouchard pensait avoir coupé l’herbe sous les pieds de ses homologues en faisant l’acquisition de Ryan Tesink des Sea Dogs de St John, mais celui-ci n’a joué que six rencontres avant de rater les 34 suivantes.

Il aura fallu que son équipe atteigne la ronde des demi-finales pour qu’on puisse enfin revoir le numéro 19 dans l’uniforme noir et blanc puisqu’on avait pu confirmer, jeudi, que Ryan Tesink serait sur la glace pour affronter le Drakkar de Baie-Comeau, vendredi, au Centre Henry-Leonard.

Avec les Sea Dogs, Tesink a mis la main sur deux Coupes du Président et il a pris part à deux tournois de la Coupe Memorial. L’an passé, il a récolté 13 points en 17 rencontres.

Nul doute que son expérience pourra aider la troupe de Jean-François Houle. «C’est le temps de l’année que je préfère, a indiqué Tesink. Je n’en pouvais plus d’être impuissant en regardant mes coéquipiers se démener sur la glace. J’avais hâte d’obtenir le feu vert du médecin.»

Ce feu vert s’est allumé mercredi soir, après que Tesink eut participé aux trois derniers entraînements réguliers de son équipe.

«Après évaluation, le docteur a jugé que la réaction du genou de Ryan (Tesink) était positive et qu’il pourrait participer à un match, a souligné Joël Bouchard. On va y aller par étape, mais une chose est sûre, s’il joue, c’est que tout est ok. On n’a pas attendu trois mois pour précipiter son retour.»

Le principal intéressé a trouvé le temps long, mais il sait que c’est pour le bien de sa carrière : «Je suis jeune, ça ne valait pas la peine de sacrifier mon futur pour quelques mois de hockey.»

Une entrée progressive

De son côté, l’entraîneur Jean-François Houle accueille à bras ouverts son attaquant, d’autant plus qu’il est privé de Philippe Sanche qui s’est blessé lors du dernier match de la série contre les Foreurs de Val-d’Or.

«Oui, il faisait bien en entraînement, mais ce n’est pas pareil durant les rencontres, a spécifié Houle. On va y aller de façon progressive et voir comment il réagit sur la patinoire.»

Toujours dans l’attente

On se rappellera que cette blessure est au coeur d’un imbroglio qui a forcé la LHJMQ à ouvrir une enquête puisque l’Armada soutient, preuve à l’appui, que les Sea Dogs ont échangé Tesink en connaissance de cause, sans le dire, pendant les discussions.

Ils sont plusieurs à penser que l’Armada n’aurait pas dû ne pas utiliser l’espoir des Blues de St-Louis durant les séries éliminatoires, afin de se donner une meilleure chance de rapatrier le choix de premier tour (le 3e au total) qu’elle a donné à St-John en retour de Tesink.

C’est mal connaître Bouchard et ses hommes de hockey. «Nous avons joué franc jeu depuis le début, a mentionné Bouchard. S’il est prêt à jouer, il joue. Il a manqué plus de 30 matchs. Si ce n’est pas assez pour prouver nos dires, ce n’est pas un retour en demi-finale qui va changer la donne.»

Le numéro 19 de l’Armada ne s’en fait pas avec cette histoire et a seulement hâte de jouer au hockey. «Ce n’est pas entre mes mains, je ne peux rien faire d’autre dans cette histoire, c’est hors de mon contrôle. Tout ce que je peux faire, c’est jouer au hockey. »

- PUBLICITÉ -

Nos chroniques

La dernière édition

Section concours

Concours Sucré
- PUBLICITÉ -
Top