- PUBLICITÉ -
Rien à faire en fusillade

Tommy Giroux a été l'unique marqueur de l'Armada dans un revers de 2-1 en tirs de barrage contre les Olympiques de Gatineau.

Rien à faire en fusillade

Armada 1 Olympiques 2

Rien à faire pour l'Armada en tirs de barrage. Avec ce revers de 2-1 aux mains des Olympiques de Gatineau, les hommes de Jean-François Houle montrent une fiche d'aucune victoire, une défaite en prolongation et six revers en fusillade.

Au terme des 40 premières minutes de jeu, aucune des deux équipes n’était parvenue à s’inscrire à la marque. C’est Tommy Giroux qui a été le premier à faire bouiger les cordages en trompant la vigilance de Robert Steeves, à la quatrième minute du troisième tiers.

Avec un peu plus de sept minutes à écouler à la troisième période, Étienne Marcoux a accordé un premier but en plus de cinq périodes quant Taylor Burke a fait scintiller la lumière rouge.

Les officiels ont eu recours au juge vidéo pour s’assurer que la rondelle avait bel et bien traversé la ligne rouge avant que le filet sorte de ses amarres.

En fusillade, Nikita Jevpalovs a été l’unique marqueur de l’Armada, tandis que Xavier Ouellet et Samuel Carrier n’ont pas été en mesure de déjouer Steeves. Marcoux a cédé devant Tomas Hyka et Rock Régimbald.

La prochaine rencontre de l’Armada aura lieu, ce dimanche, alors qu’elle rendra visite aux Voltigeurs de Drummondville au Centre Marcel-Dionne.

- PUBLICITÉ -

Nos chroniques

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top