- PUBLICITÉ -
Que fera l’Armada?

Que Fera L’armada?

Que fera l’Armada?

Commentaire

L’Armada de Blainville-Boisbriand complètera sa première moitié de saison en bataillant pour la tête du classement général de la Ligue de hockey junior majeur du Québec et une visée possible pour le trophée Jean-Rougeau, remis à la formation qui finit au sommet.

L’Armada de Blainville-Boisbriand complètera sa première moitié de saison en bataillant pour la tête du classement général de la Ligue de hockey junior majeur du Québec et une visée possible pour le trophée Jean-Rougeau, remis à la formation qui finit au sommet.

Au moment d’écrire ces lignes, la troupe de Joël Bouchard avait encore deux matchs à disputer avant la pause du temps des Fêtes, qui donne également le coup d’envoi à la période des transactions.

L’an dernier, Bouchard avait été très actif en mettant la main sur deux des joueurs les plus convoités, soit Pierre-Luc Dubois, des Screaming Eagles du Cap-Breton, et Alex Barré-Boulet, des Voltigeurs de Drummondville.

Que fera-t-il cette année? Là est la question. Bien que la banque de choix se soit un peu amenuisée, l’Armada a encore de bonnes munitions dans sa manche afin de procéder à une ou deux transactions pouvant colmater les brèches.

Depuis le début de la saison, la Flotte laurentienne vient au deuxième rang pour les buts marqués, avec 122, mais c’est l’équipe qui a joué le moins de matchs depuis le début de la saison dans toute la LHJMQ.

L’attaque est bien balancée, même si Alex Barré-Boulet, Joël Teasdale et Alexandre Alain sont à l’origine de la majorité des buts, mais un petit ajout pourrait être apprécié afin d’éviter une catastrophe, advenant une blessure à l’un de ces trois piliers.

Défensivement, l’équipe pointe au quatrième rang, avec 90 buts accordés en 30 joutes, mais encore là, les autres formations ont disputé plus de matchs et avaient donc plus de chances d’accorder des filets. L’Océanic de Rimouski en a octroyé 76 en 32 parties.

De l’aide en défensive

Les besoins les plus criants se retrouvent à la ligne bleue. L’absence d’Antoine Crête-Belzile, qui a été opéré pour une appendicite au mois de novembre, se fait sentir. Trop souvent, les défenseurs commettent des revirements en sortie de zone.

C’est d’ailleurs à la ligne bleue que l’Armada a perdu le plus de joueurs par rapport à l’an passé, alors qu’il ne reste que Pascal Corbeil et Tobie Paquette-Bisson, qui jouaient de façon régulière l’an passé.

Michael Kemp était le septième défenseur, alors que Crête-Belzile a été blessé une bonne partie de la saison et en séries éliminatoires.

Un arrière qui serait en mesure de bien relancer l’attaque tout en minimisant les erreurs en zone défensive serait un bon ajout.

Le défenseur de 19 ans Gabriel Bilodeau serait un bon ajout à la brigade défensive. L’arrière des Olympiques de Gatineau, en plus d’être fiable défensivement, se comporte bien offensivement et il n’a pas peur du jeu robuste. L’attaquant Mitchell Balmas des Olympiques ajouterait de la profondeur à l’avant.

Bouchard nous a habitués à transiger avec certaines équipes, soit les Voltigeurs de Drummondville, les Olympiques de Gatineau et les Screaming Eagles du Cap-Breton.

Bien qu’il côtoiera Dominique Ducharme, le directeur général des Voltigeurs, pendant le temps des Fêtes, il serait surprenant (lire impossible) que les deux hommes en viennent à une entente cette année, puisque les deux équipes bataillent pour la tête du classement de la division Ouest.

Au Cap-Breton, certains joueurs sont intéressants, surtout Drake Batherson, qui a été invité au camp de l’équipe Canada junior.

Devant le filet, Francis Leclerc, qui a remporté le trophée Jacques-Plante l’année dernière, ne montre pas des chiffres éloquents depuis le début de la campagne, avec un pourcentage d’efficacité de 0,891 et une moyenne de buts alloués de 2,93. Le cerbère devra se ressaisir.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top