- PUBLICITÉ -

Malgré un effort défensif et une performance de 30 arrêts de Brendan Cregan, l'Armada a été incapable du survivre au Phoenix. (Crédit photo: Sylvain Charest)

Quatre revers concluent la saison de l’Armada

Après avoir accordé six buts au Phoenix à chacun des trois derniers matchs, l’Armada avait la lourde tâche d’éviter l’élimination. Avec un pointage de 4-1 en faveur de Sherbrooke, Blainville-Boisbriand a perdu un quatrième match consécutif mettant un terme à sa campagne 2018-2019.

C’est un joueur qui évoluait avec la Flotte, pas plus tard qu’en janvier dernier qui a mis fin à la saison de l’Armada. À mi-chemin au dernier tiers, Michaël Kemp a décoché un tir voilé qui a surpris Brendan Cregan et qui a semé l’hystérie au Palais des Sports Léopold-Drolet. Le Phoenix a rajouté deux autres buts tard en troisième période pour mettre le match hors de la portée du Blanc et Noir.

Il s’agissait d’un résultat décevant pour l’équipe laurentienne qui a amorcé la rencontre sur les chapeaux de roues. Après une minute de jeu Simon Pinard déjouait Dakota Lund-Cornish avec la complicité d’Alexander Katerinakis.

« Je trouve ça très difficile, avouait Bruce Richardson. On passe tellement de temps pour trouver des solutions à faire progresser des joueurs pour qu’ils deviennent meilleurs. Quand les choses ne finissent pas comme tu le veux, c’est décevant, mais de l’autre côté, je vois comment les jeunes ont bien progressés. Je pense que moi et Jean-François Fortin on peut se donner une tape dans le dos. »

Le Blanc et Noir a resserré son jeu au maximum en zone défensive. Malgré les 34 tirs en provenance des bâtons adverses, Blainville-Boisbriand aura tenu tête à Sherbrooke une bonne partie de la rencontre.

« Les gars étaient engagés et dédiés depuis un mois et demi, jugeait l’entraîneur de la Flotte. Avec l’adversité qu’on a fait face, ça aurait été facile de laisser tomber. Ils ont tout donné. Ils ne voulaient pas mourir ce soir et ils l’ont prouvé. »

Le Blainvillois, Samuel Poulin qui a récolté neuf points en cinq rencontres et plusieurs autres joueurs de la région accèdent donc au second tour.

Lorsque la malchance s’abat

Jasper Rannisto a passé bien près de redonner les devants à l’Armada. Le Finlandais s’est amené en échappé et Dakota Lund-Cornish a fait l’arrêt de justesse avant de voir la rondelle aboutir sur le poteau.

Le Néo-écossais avait entamé le dernier vingt en se signalant auprès de Simon Lavigne qu’il a volé du bout du bâton. Et si ce n’était pas suffisant, Lavigne a vu la guigne s’acharner sur lui cette saison. Le bâton de Bobby Dow l’a atteint à la fin de la période médiane.

La défaite sonnait également la cloche pour trois joueurs de la Flotte. Brendan Cregan, Alexander Katerinakis et Tyler Hylland terminaient ainsi leur stage junior. Le capitaine de l’équipe a attendu patiemment chacun de ses coéquipiers à la fin de la rencontre.

« Je leur ai dit ce que j’aurais aimé entendre à la fin de mon stage junior. Que j’étais fier d’eux. La direction avait un plan et ils nous ont aidés, évoquait Richardson. Oui, on a un travail à faire comme entraîneur, mais il ne faut pas oublier que ton groupe de meneurs fait une bonne partie du travail également auprès des jeunes. J’avais de bons 20 ans avec qui je pouvais facilement communiquer. »

Pour la première fois en quatre printemps, les partisans de hockey junior des Laurentides seront privés d’un deuxième tour. Après deux participations à la finale du Président, le cycle du hockey junior a repris ses droits.

- PUBLICITÉ -

Nos chroniques

La dernière édition

Section concours

Concours 3 BBQ !
- PUBLICITÉ -
Top