- PUBLICITÉ -
«On s’attend à du jeu robuste» — Jean-François Houle

Les petits joueurs de l’Armada devront mettre leur vitesse à profit pour éviter les épaules des Foreurs

«On s’attend à du jeu robuste» — Jean-François Houle

Quarts de finale LHJMQ

La première ronde des séries éliminatoires dans la LHJMQ est maintenant chose du passé. Les quarts de finale sont en branle et l’Armada tentera d’utiliser sa vitesse pour contrer le jeu robuste des Foreurs de Val-d’Or.

«Après avoir regardé les matchs des Foreurs contre le Rocket, lors du premier tour, on a constaté que les joueurs se servaient de leur physique imposant. Il faudra également avoir à l’œil des attaquants comme Anthony Mantha (50 buts cette saison) et Anton Zlobin (marqueur du but gagnant lors de la dernière Coupe Memorial)», a indiqué l’entraîneur Jean-François Houle.

Le pilote de la troupe laurentienne espère voir ses ouailles continuer leur bon travail défensif et faire preuve de discipline: «Les Foreurs ont une bonne attaque et ils sont bons en avantage numérique. Il faudra continuer de jouer à la façon de l’Armada.»

4-2 Armada en saison

Les deux formations ont croisé le fer à six occasions en saison régulière, et l’Armada a signé quatre victoires contre deux revers. Outre deux rencontres outrageusement dominées par l’Armada, qui l’a remporté 8-1 et 5-1, les quatre autres matchs ont été âprement disputés. Blainville-Boisbriand en a gagné deux par des pointages de 3-2 et 3-1 (but dans un filet désert) tandis que Val-d’Or a triomphé 5-3 (but dans un filet désert) et 6-5 (en prolongation).

Les meilleurs pointeurs du côté du Noir et Blanc ont été Cédric Paquette (4b, 5p), Christopher Clapperton (4b, 5p) et Marc-Olivier Roy (4b, 2p).

Le premier trio a pris les choses en main, lors du dernier match de la série contre Acadie-Bathurst, pour éliminer le Titan en cinq matchs. À eux trois, ils ont obtenu un total de huit points.

Du côté des Valdoriens, Anthony Mantha a été le plus prolifique en réussissant trois buts et obtenant deux passes. Anton Zlobin (2b, 3p) et Brandon Hynes (2b, 2p) le suivent de près.

Les Foreurs ont été assez actifs, lors de la période de transactions, mettant la main sur Pierre-Maxime Poudrier, Loïk Poudrier, Brandon Hynes et Philippe Trudeau. Loïk Poudrier, qui a remporté la coupe Memorial avec les Cataractes de Shawinigan, l’année dernière, a amassé trois passes en trois rencontres contre l’Armada.

Un duel Trudeau et Marcoux

Il faut s’attendre à un duel entre Étienne Marcoux et Philippe Trudeau devant le filet. Les deux cerbères étaient éligibles la saison dernière, lors de la séance de sélection de la LNH, mais ils ont été ignorés par les équipes du circuit Bettman. Ils tentent de décrocher une invitation pour les prochains camps professionnels et, qui sait, peut-être entendre leur nom en juin prochain.

Marcoux a joué deux rencontres contre les Foreurs, cette saison, et il a connu sa part d’ennuis lors de son premier match, le 30 janvier dernier, alors qu’il a concédé quatre buts sur dix lancers en un peu plus de 33 minutes.

Il s’est drôlement bien repris lors du dernier week-end de la saison, en bloquant 33 des 34 rondelles dirigées vers lui pour aider son équipe à l’emporter 3-1.

De son côté, Trudeau, un gardien de Blainville, était devant le filet des siens lors des trois dernières confrontations. Il a remporté une de ces trois parties.

À chacune de ces rencontres, il a fait face à au moins 32 lancers. Lors de sa victoire acquise en prolongation, il a reçu un total de 42 tirs, cédant cinq fois.

Le gardien auxiliaire des Foreurs, François Tremblay, a été un choix de cinquième ronde des Blues de St-Louis, en juin dernier. Il sera prêt advenant une défaillance du grand Blainvillois.

- PUBLICITÉ -

Nos chroniques

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top