- PUBLICITÉ -
« On est en 2013

L’Armada a dû faire appel à leur gardien numéro 4

« On est en 2013, on n’est plus en 1964» – Joël Bouchard

Un hors-jeu sur le but victorieux

La série opposant l’Armada de Blainville-Boisbriand et le Drakkar de Baie-Comeau n’est pas à cours de sujets de discussion. Vendredi soir, Valentin Zykov a donné la victoire aux Nord-Côtiers en marquant en prolongation alors qu’il avait un hors-jeu plus que flagrant.

On est en 2013, on n’est plus en 1964, a indiqué Joël Bouchard après la rencontre. J’assiste aux rencontres des gouverneurs et je ne cesse de dire qu’il faut utiliser la nouvelle technologie. Elle est là pourquoi ne pas l’utiliser ?

Les gens qui n’avancent pas reculent parce que les autres avancent. C’est trop plate qu’un match aussi important se termine alors que c’était un hors-jeu très évident. Les arbitres sont humains pourquoi on leur met toute cette pression.»

En plus du hors-jeu, une passe avec la main aurait pu être appelé. Après les incidents de mercredi soir, c’est un autre oeil au beurre noir pour la Ligue de hockey junior majeur du Québec.

«Les jeunes de 16-20 ans se donnent corps et âme pour gagner un match et ça se termine sur une décision qui aurait pu être modifié en allant tout simplement à la reprise vidéo. J’aurais tenu le même discours si le résultat avait été inversé», a poursuivi Bouchard.

Un match spécial

Dès le début, on était en droit de s’attendre à une rencontre spéciale. Douze joueurs, dont les quatre gardien, et les deux entraîneurs chef étaient suspendus.

Avant même la rencontre, les bizarreries ont commencé. La période d’échauffement a été écourtée de cinq minutes parce qu’une baie vitrée a volé en éclats derrière le filet du Drakkar.

C’était donc un duel de numéro trois. Storm Phaneuf pour l’Armada et Simon Lemieux pour le Drakkar.

Malgré tout c’était 0-0 après une période de jeu. En deuxième lors d’un temps d’arrêt obligatoire, Simon Lemieux s’est dirigé au banc des siens alors qu’il saignait du nez. Le thérapeute a fait le nécessaire pour lui permettre de demeurer dans le match.

Quelques instants plus tard, Nikita Jevpalovs ouvrait la marque grâce à un beau tir du poignet. Deux minutes et 26 secondes plus tard, Petr Straka trompait finalement la vigilance de Phaneuf en poussant la rondelle derrière lui alors qu’il tentait de l’immobiliser.

Turcotte relève Phaneuf

Comme si ce n’était pas suffisant, au début du troisième tiers, Storm Phaneuf peine à se relever après avoir effectué un arrêt. Il demeure dans la rencontre et la douleur ne semble pas vouloir s’estomper. Au coup de sifflet suivant, il est remplacé par Marc-Antoine Turcotte.

Turcotte, un jeune de 17 ans, qui n’a jamais été repêché et qui a joué avec le Cégep André-Laurendeau cette saison dans le circuit collégial.

Il a été jeté dans la fosse aux lions sans avoir trop le temps de comprendre ce qui lui arrivait. Le premier tir lui a permis de réaliser un arrêt de routine, mais il a ensuite volé Petr Straka grâce à un déplacement latéral plus que parfait.

En prolongation, tout juste avant le but de la victoire, Turcotte avait réalisé un autre petit bijou.

Patrice Bosch, entraîneur adjoint du Drakkar qui était en chef pour cette rencontre, a louangé le travail des gardiens. «Tout le monde pensait que les gardiens allaient être un facteur dans le résultat du match et ce ne fut pas le cas, ils ont fait un bon travail. »

Au pied du mur

L’Armada est maintenant acculée au pied du mur et tentera de demeurer en vie, dimanche, alors que la sixième rencontre de la série sera présentée au Centre d’excellence Sports Rousseau de Boisbriand.

«On va se retrousser les manches et on va encore faire face à l’adversité, a indiqué Bouchard. Ça ne sera pas la première fois de la saison. On ne peut pas changer ce qui s’est passé, même si c’est frustrant. »

Étienne Marcoux, Yasin Cissé, Aaron Hoyles et Guillaume Decelles seront de retour dans l’alignement alors que Ryan Tesink et Jean-François Houle auront un dernier match de suspension à purger.

Du côté de Baie-Comeau, Bokondji Imama et l’entraîneur Éric Veilleux seront également dans les gradins pour ce match.

- PUBLICITÉ -

Nos chroniques

La dernière édition

Section concours

Concours Sucré
- PUBLICITÉ -
Top