- PUBLICITÉ -
Sc 2018 09 28 2385

Le Mirabellois Justin Ducharme a fait mouche à deux reprises au cours de la rencontre. (Photo Sylvain Charest)

Les Laurentiens des Saguenéens ont raison de l’Armada

Les Saguenéens de Chicoutimi ont mis fin à une sécheresse de deux ans et sept mois à Boisbriand pour l’emporter 4 à 1. Pour l’occasion, des joueurs de la région ont fait une différence contre l’Armada.

Le Blainvillois Christophe Farmer a enfilé son premier but dans la LHJMQ. L’attaquant de 17 ans a été laissé seul en haut des deux cercles pour décocher un lancer que souhaiterait revoir Mikhail Denisov.

«Je suis vraiment content. On attend tous ce moment-là quand on commence l’année et ça s’est passé Blainville. C’est vraiment spécial», indiquait Christophe Farmer qui a est rassuré d’avoir le Blainvillois Samuel Houde au sein de l’équipe.

Chicoutimi a amorcé la saison avec deux défaites. Yanick Jean en a profité pour apporter les correctifs nécessaires. Les Saguenéens ont connu un fort match en ralentissant les sorties de territoire de l’Armada.

Résultat: le gardien russe de l’Armada n’a pas connu la soirée de travail escomptée, allouant trois buts sur sept tirs. Cependant, sur le deuxième et troisième but de Chicoutimi, le gardien de 20 ans n’y pouvait rien. Hendrix Lapierre a refilé le disque à Justin Ducharme, avec cinq minutes et demi à faire au premier tiers, avant de compléter la marque dans un filet désert.

«On avait des choses à travailler après nos deux premières défaites, tant en zone défensive qu’avec l’échec-avant, reconnaissait Justin Ducharme. Nous perdions souvent nos batailles, mais ce soir, ç’a bien sorti. »

Aleksi Anttalainen a visité le cachot deux fois plutôt qu’une en période médiane. Le défenseur des Saguenéens Artemi Kniazev a profité du jeu de puissance pour synchroniser à merveille son lancer, chassant Denisov de la joute. Emile Samson a remplacé le gardien russe et n’a accordé aucun but sur 20 lancers.

Un trio d’acharnés

La formation laurentienne était privée des services d’Alexander Katerinakis, Jasper Rannisto et Luke Henman. Les deux premiers servaient des suspensions d’un et trois matchs. Henman souffrait d’une blessure mineure.

Le trio composé de Thomas Ethier, Rémy Anglehart et Charles-Antoine Giguère a donné du rythme à la troupe laurentienne à divers moments de la rencontre. Aux premier et troisième vingts, Rémy Anglehart a cogné à la porte sans succès.

«Ils nous ont donné du momentum. mais l’objectif du hockey, c’est de marquer des buts, tranchait Bruce Richardson qui mentionnait que certains joueurs n’ont pas profité de leur opportunité pour se démarquer. Ce n’est pas tout de finir avec le plus de mises en échec ou le plus de tirs au filet. C’est correct, mais il faut que nos étincelles aboutissent à quelque chose.»

 «Quand on voit un des trios se donner à fond, ça nous donne juste du jus pour le suivre, justifiait Rémy Anglehart. Nous sommes trois gars intenses, on n’a pas été capable de marquer, mais on a eu de bonnes séquences. On a bougé la rondelle.»

Thomas Éthier a transposé son acharnement lors des séquences en désavantage numérique. Sa pression exercée en échec avant a d’ailleurs permis à Peyton Hoyt de tromper la vigilance d’Alexis Shank, à mi-chemin dans la rencontre.

Samuel Bolduc est passé bien près de ramener l’Armada à un seul but d’écart en fin de période médiane. Le Lavallois a raté une cage laissée béante par le gardien des Saguenéens.

- PUBLICITÉ -

Nos chroniques

La dernière édition

Section concours

Concours Metro Rosemere
- PUBLICITÉ -
Top