- PUBLICITÉ -
Les joueurs d’ici sonnent la charge

Christopher Clapperton en était à sa deuxième participation à la Super Série Subway et il en a profité pour marquer un but.

Les joueurs d’ici sonnent la charge

Super Série Subway

L’an passé, l’équipe des étoiles de la LHJMQ avait fait chou blanc devant les Russes en encaissant deux revers dans le cadre de la Super Série Subway. Cette année, ce sont les Russes qui s’en retournent avec leur petit bonheur. Les joueurs de la région et de l’Armada ont sonné la charge pour mener les représentants du circuit Courteau à deux victoires.

Lundi, à Gatineau, le Boisbriannais Charles Hudon a marqué les deux premiers buts des siens sur de magnifiques passes de Jonathan Drouin, de Sainte-Agathe. Les Laurentiens ont alors propulsé le Québec en avant 2‑0. Le Rosemèrois Zachary Fucale a repoussé 13 des 14 rondelles dirigées vers lui pour tenir les Russes à un but au cours des 40 premières minutes. C’est Ivan Barbashev, des Wildcats de Moncton, qui a réussi à déjouer le portier des Mooseheads de Halifax.

En début de troisième période, Vladimir Tkachyov a créé l’égalité, mais le duo Drouin-Hudon a frappé de nouveau, en fin de troisième vingt, pour préparer le but de la victoire réussie par Anthony Mantha. Fucale aura finalement stoppé 19 des 21 tirs qu’il a reçus.

Mercredi, les deux équipes étaient de retour sur la glace, mais cette fois à Sherbrooke. Fucale a cédé sa place à Sébastien Auger devant le filet. La LHJMQ a triomphé au compte de 4‑3. Laissé de côté lundi, à Gatineau, le Blainvillois Daniel Audette était en uniforme pour la rencontre au Palais des sports de Sherbrooke pour évoluer devant ses partisans.

Audette n’a pas mis de temps à faire sentir sa présence, alors qu’il a fait bouger les cordages dès la troisième minute de jeu. Laurent Dauphin, son complice des beaux jours dans le midget AAA, a été son complice pour ce but.

Le pointage était de 1 à 1 quand le duo Drouin-Hudon a fait la mise en scène pour permettre à Anthony Mantha de marquer pendant une supériorité numérique.

Les Russes ont de nouveau nivelé le pointage en toute fin de premier vingt, alors qu’il ne restait que huit secondes.

Au début de la deuxième période, les joueurs de l’Armada ont redonné l’avance à la LHJMQ quand Christopher Clapperton a fait dévier le tir de Marc-Olivier Roy dans le fond du filet. Daniel Walcott a été leur complice, pour un but complètement Noir et Blanc.

Cinq minutes plus tard, Barbashev créait de nouveau l’impasse. Le but victorieux a été réussi dans la deuxième moitié du troisième tiers quand Anthony Duclair, qui a joué son bantam avec les Conquérants des Basses-Laurentides, a fait mouche en complétant la manœuvre orchestrée par Daniel Audette et Nikolas Brouillard.

Une chimie s’est vite installée

Interrogés à leur retour au Centre d’excellence Sports Rousseau, tout juste avant de remonter dans l’autobus pour aller disputer deux matchs en Abitibi, en fin de semaine, Daniel Walcott, Christopher Clapperton et Marc-Olivier Roy se réjouissaient de leur expérience.

Les trois ont parlé d’une belle chimie qui s’est rapidement forgée au sein de la formation du Québec. «Tout le monde voulait faire les sacrifices pour aider l’équipe à vaincre les Russes, a noté Roy. Nous avions plus un rôle défensif, mais ça va nous aider à grandir en tant que joueur. Tout le monde a accepté son rôle.»

Dans le vestiaire, Roy et Clapperton ont retrouvé Jérémy Grégoire, Alexis Vanier et Félix Girard, tous trois du Drakkar de Baie-Comeau, avec qui ils ont été impliqués dans une bagarre générale en séries éliminatoires, l’an dernier.

«On n’en a pas trop parlé, a mentionné Clapperton. Roy et moi avons formé un trio avec Girard pour le premier match et Grégoire dans le deuxième. Nous avions une belle chimie.»

Même s’il a vu son expérience écourtée en raison d’une blessure en troisième, Walcott a savouré chaque moment. «C’était vraiment incroyable comme expérience, a mentionné Walcott. C’est plaisant de jouer contre les Russes, parce que c’est différent de ce qu’on voit d’habitude et j’ai eu la chance d’avoir beaucoup de temps de glace avant la blessure.»

La blessure n’est pas des plus sérieuses, il pourrait bien jouer au cours du week‑end en Abitibi. Parlant de joueurs blessés, Julien Bahl et Ryan Tesink sont prêts à effectuer un retour au jeu, tandis que Philippe Sanche devrait être de retour la semaine prochaine.

- PUBLICITÉ -

Nos chroniques

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top