- PUBLICITÉ -

Charles Boutin, de l'Armada de Blainville-Boisbriand. Crédits: Sébastien Gervais.

Les hommes de Bruce Richardson toujours parfaits!

L’Armada de Blainville-Boisbriand a filé avec la victoire, mercredi soir au Centre d’excellence Sports Rousseau grâce à une victoire de 2 à 1 face aux Tigres de Victoriaville, remportant ainsi un sixième match de suite pour entamer la saison.

La première période du duel a été somme toute assez tranquille. Mis à part quelques mises en échec percutantes, dont une du capitaine Simon Lavigne qui a soulevé la foule du CESR, il n’y a que le premier but du match, inscrit par Alexis Gendron, qui est à retenir. Gendron ne dérougit pas, lui qui a récolté un sixième point en quatre matchs depuis le début de la saison. Alexis Brisson et Brayden Schmitt ont participé au but en obtenant des mentions d’aide sur la séquence, mais le travail du défenseur Miguël Tourigny en territoire, qui a su se défaire de trois adversaires en possession de la rondelle, est aussi digne de mention, même s’il n’a pas obtenu de points sur le jeu. Par ailleurs, le meilleur pointeur de la Ligue de hockey junior majeur du Québec a montré de belles choses tant offensivement que défensivement au cours de ce premier vingt.

La deuxième période fut similaire à la première. L’histoire s’est répétée alors que l’Armada a marqué le seul but de l’engagement, gracieuseté de Charles Boutin, qui a maintenant quatre buts depuis le début de la saison. Les esprits se sont échauffés quelque peu, mais encore une fois, ce sont les vétérans Simon Lavigne et Miguël Tourigny qui ont mené la charge pour les locaux, par leur jeu physique, leur implication offensive et leur fiabilité en défense.

En troisième, même si les Tigres ont finalement pu s’inscrire au pointage grâce à un retour de lancer récupéré par Brooklyn Kalmikov, les joueurs de l’Armada peuvent remercier leur gardien Charles-Edward Gravel, qui a été fumant et qui a maintenu son équipe dans la rencontre en protégeant l’avance.

Sans éclat, l’Armada s’est sauvée avec la victoire, en ajoutant une autre au compteur, une sixième consécutive depuis le début de la saison.

Les échos de vestiaire

L’entraîneur-chef Bruce Richardson a expliqué après la rencontre que malgré une victoire, il n’était pas pleinement satisfait du jeu de ses joueurs : « Gravel nous a tenus dans le match. On a été opportunistes, mais sinon j’ai été déçu de notre effort, surtout en zone neutre. On s’est éloigné de notre identité aujourd’hui. »

Samedi, à Val-d’Or, pour le prochain match, Richardson espère que les joueurs seront en mesure de rejouer comme ils l’ont fait lors des cinq premiers matchs : « Je veux qu’on retrouve notre identité, j’aimerais qu’on arrête de faire de la fantaisie, il faut que nos attaquants se donnent en option pour nos défenseurs en zone neutre. On l’oublie, mais il faut aussi souligner qu’on est l’une des équipes les plus jeunes de la ligue et on est en train de bâtir une identité de champions, alors il faut jouer comme des champions. »

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top