- PUBLICITÉ -
Armada, Blainville-Boisbriand, Prolongation, Gatineau, LHJMQ, Hockey

Les Olympiques et l'Armada se sont livrés un duel serré, dimanche après-midi. (Crédit photo: Sylvain Charest)

Le manque de concentration coûte un point à l’Armada

L’Armada de Blainville-Boisbriand disputait une première joute en deux semaines à domicile, dimanche. Les Olympiques de Gatineau ont gâché le retour de la Flotte en l'emportant 4-3 en prolongation. Cependant, le Blanc et Noir prolonge sa séquence de match avec un point à 17.

Le défenseur Pier-Olivier Lacombe a tranché le débat en prolongation pour Gatineau. L’arrière de 18 ans n’avait pas marqué depuis le 28 janvier dernier contre l’Armada. Les Olympiques ont profité d’une pénalité décernée à l’équipe laurentienne pour avoir eu trop de joueurs sur la glace.

« C’est le manque de concentration qui me déçoit le plus, déplorait Joël Bouchard, entraîneur de l’Armada. Je fais confiance aux joueurs. Pour moi, sur certains détails on peut faire mieux. Ça ne sera jamais parfait. Toutefois, c’est décevant de te faire prendre pour avoir eu trop de joueurs sur la glace en prolongation, quand ça ne devrait pas arriver et que tout le monde sait quels joueurs vont embarquer.»

Les Olympiques ont noirci la feuille de pointage en premier lieu lors d’un avantage numérique. Alex Breton a inscrit son troisième filet au cours des quatre dernières rencontres. Aleksi Antalainnen n’a pu bloquer efficacement la rondelle sur la séquence.

Gatineau a offert une solide performance défensivement, empêchant l’équipe de Joël Bouchard d’intégrer l’enclave à maintes reprises. Les Olympiques ont fermé le centre de la glace tout au long de la rencontre.

« Je suis très satisfait de la façon dont on a gardé l’Armada en zone périphérique tout au long du match, analysait l’entraîneur-chef des Olympiques, Eric Landry. Ils ont lancé beaucoup de rondelles de loin. »

« Ils jouaient un jeu très fermé et ils ont très bien joué. Il faut leur donner crédit, confessait le défenseur de l’Armada Pascal Corbeil. Il faut s’ajuster puisque d’autres équipes vont nous servir le même système de jeu. On ne doit pas essayer de faire des jeux risqués qui vont provoquer des revirements. »

Toutefois, en période médiane, une rondelle déviée par Anthony Poulin permettait de créer l’égalité 1-1 pour l’équipe de Joël Bouchard. Sur la séquence, Alex Barré-Boulet a obtenu une mention d’aide. Il a égalé le record de Danick Martel pour le plus de points en une saison. La marque était de 102 points et a été réalisée lors de la campagne de 2014-2015.

Pascal Corbeil, qui a participé à tous les buts des siens, donnait les devants 2-1 temporairement à l’Armada. Avec une minute à faire dans la période médiane, la défensive gatinoise bougeait à nouveau les cordages. Chris McQuaid profitait d’un fait que le gardien Émile Samson avait la vue voilée pour inscrire son premier filet avec les Olympiques.

En troisième période, la porte s’ouvrait pour la Flotte. Chris McQuaid et Giordano Finoro étaient pénalisés et, pendant une minute et demie, l’Armada bénéficiaitd’un double avantage numérique, sauf qu’elle n’a pas fait mouche.

Metis Roelens a trompé la vigilance d’Émile Samson, inscrivant son deuxième but de la campagne avec sept minutes à écouler. Quelques instants plus tard, Joël Teasdale amenait tout le monde en prolongation.

« J’ai beaucoup aimé l’intensité de nos joueurs, commentait Eric Landry. Ce n’est pas surprenant puisqu’ils jouent de cette façon Blainville. Nos joueurs ont tout donné pendant 60 minutes et, en prolongation, ils ont réussi à gagner. »

L’Armada reprendra l’action mercredi soir, le 21 février, en visitant le Phoenix de Sherbrooke.

- PUBLICITÉ -

Nos chroniques

La dernière édition

Section concours

Concours Metro Rosemere
- PUBLICITÉ -
Top