- PUBLICITÉ -
Le Drakkar gagne la première manche

Ryan Tesink n’a pas mal paru à son retour au jeu

Le Drakkar gagne la première manche

Demi-finale LHJMQ

Le niveau de jeu a grimpé de quelques crans, vendredi soir, dans le premier duel de la demi-finale de la LHJMQ opposant l’Armada de Blainville-Boisbriand au Drakkar de Baie-Comeau. Le Drakkar a pris les devants 1-0 grâce à un gain de 2-1.

Les deux buts des Nord-Côtiers ont été réussis en avantage numérique tandis que l’Armada a été blanchie en cinq occasions.

«C’est là que le match s’est joué, a avoué Jean-François Houle après la rencontre. Ce fut un bon match de hockey, comme on s’y attendait.»

Stephan Matteau était au cachot quand Jérémy Grégoire a fait dévier le tir de Dominic Poulin pour déjouer Étienne Marcoux et ouvrir la marque après 66 secondes.

«C’est sûr que ce n’est jamais plaisant de se faire marquer tôt en début de rencontre, mais les gars ont bien réagi et ont continué à appliquer le plan de match», a indiqué Houle.

La réplique est venue en début de troisième tiers, alors que Christian Marti a réussi son premier but des séries éliminatoires à l’aide d’un tir du poignet précis qui a trompé la vigilance de Philippe Cadorette.

Sept minutes plus tard, Valentin Zykov a redonné l’avance d’un but aux siens quand son tir du poignet a transpercé Étienne Marcoux pour se diriger tranquillement derrière la ligne rouge.

Une foule bien présente

Avant même que le match commence, on sentait que les partisans du Drakkar allaient être bruyants. Les dernières paroles de l’hymne national n’ont pas été faciles à entendre.

«On demande aux joueurs de lever leur jeu d’un cran en séries éliminatoires, mais on peut dire que la foule a fait de même, a indiqué Éric Veilleux, entraîneur du Drakkar. Ça nous a vraiment donné le ton; nous avons vraiment des partisans en or.»

Du côté de l’Armada, on s’attendait à ce genre de réaction. C’est une situation qui leur plaît bien. «On savait qu’ils allaient faire du bruit, a indiqué Tommy Giroux. C’était une partie serrée et l’ambiance était superbe.»

Tesink: retour réussi

Ryan Tesink effectuait un retour au jeu après 34 matchs d’absence et son entraîneur était très satisfait de sa performance. «J’ai aimé ce que j’ai vu de lui, on a voulu y aller de façon progressive, a indiqué Houle. Demain (samedi), on va lui en donner encore plus. »

Tesink a entamé la rencontre en compagnie de Samuel Hodhod et Pier-Olivier Grandmaison, qui disputait aussi son premier match des séries. Il a fait des siennes dès le début du match en forçant les joueurs du Drakkar à écoper deux pénalités à ses dépens.

En troisième, il complétait un trio avec Tommy Giroux et Stefan Matteau.

- PUBLICITÉ -

Nos chroniques

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top