- PUBLICITÉ -
Le chiffre magique: 9

Samuel Hodhod a contourné de belle façon Gabriel Verpaelst avant de couper au filet et marqué le deuxième but des siens

Le chiffre magique: 9

Un deuxième titre pour l’Armada ?

Après avoir défait le Drakkar de Baie-Comeau par la marque de 3-2, jeudi soir, au Centre d’excellence Sports Rousseau, l’Armada de Blainville-Boisbriand doit maintenant amasser neuf points pour décrocher un deuxième titre de division en deux ans.

Les hommes de Jean-François Houle ont présentement 80 points au compteur avec huit matchs à jouer tandis que les Huskies de Rouyn-Noranda peuvent au maximum finir la saison avec 88 points.

S’il y a égalité à 88 points entre les deux formations, l’équipe abitibienne devrait finir devant, en raison du plus grand nombre de victoires. Le Noir et Blanc a huit défaites en prolongation ou fusillade contre quatre pour les Huskies.

L’Armada est donc à quatre gains et une défaite en temps supplémentaire ou tirs de barrage de s’assurer d’un deuxième championnat de la division Telus Ouest, et ce, à sa deuxième année d’existence.

De leurs côtés, les Foreurs de Val-d’Or peuvent obtenir au plus 85 points en remportant leurs sept derniers matchs, alors que les Voltigeurs de Drummondville, qui ont un match de plus à jouer que les Foreurs, pourraient récolter tout au plus 86 points.

Un match des séries

Les amateurs présents à Boisbriand ont eu droit à un avant-goût des séries éliminatoires alors que les deux équipes ont offert du hockey inspiré. Le jeu était robuste et les joueurs devaient mériter chaque centimètre gagné.

Les joueurs des deux formations se sont sacrifiés pour leur équipe en bloquant plusieurs lancers.  «Match de série, c’était le mot d’ordre ce soir, a indiqué Cédric Paquette. Le Drakkar ne nous donnait pas beaucoup d’occasions de bien nous installer et quand la chance se présentait, il fallait la prendre. »

C’est ce que le numéro 18 a fait, avec une minutes quatre secondes à faire au match, pour permettre aux Blainvillo-Boisbriannais de l’emporter.

Christopher Clapperton a attendu Paquette en entrée de zone pour lui refiler la rondelle. Pendant ce temps, Yasin Cissé s’est faufilé en sourdine derrière le défenseur et Paquette l’a envoyé en échappée.

Cissé a perdu le disque en couchant Philippe Cadorette, mais Paquette a poursuivi sa course vers le filet et il n’a eu qu’à pousser la rondelle dans le filet.

«C’était important pour moi de revenir en force après une contre-performance, a indiqué celui qui a mérité la première étoile du match. Il faut toujours être prêt; on ne sait jamais quand on pourra ramasser les vidanges devant le filet.»

Hodhod sublime

Avant de quitter la rencontre en raison d’une blessure, l’attaquant Samuel Hodhod a marqué un but de toute beauté. Il a débordé le défenseur avec sa vitesse et a coupé vers le filet. Il s’est ensuite ramassé dans les airs, mais a pu placer la rondelle derrière Cadorette sans même toucher à la glace.

Hodhod donnait les devants 2-1 à l’Armada, tout juste après que le juge vidéo ait refusé un but au Drakkar puisque le joueur avait été marqué avec le patin.

Valentin. Zykov a de nouveau créé l’impasse, avec un peu plus de cinq minutes à faire au match. Placé devant le filet, il a fait dévier le tir de Félix Girard derrière Étienne Marcoux.

Pour maintenir le pointage à 2-2, Marcoux a réussi un arrêt spectaculaire aux dépens de Gabryel Paquin Boudreau et Samuel Carrier s’est transformé en gardien de but pour empêcher les Nord-Côtiers de marquer.

Giroux et Bussières

En première période, Tommy Giroux a ouvert la marque grâce à un magnifique jeu de passes entre Julien Bahl, Nikita Jevpalovs et lui. Giroux a enfilé son 30e de la saison.

Quatorze secondes avant que la sirène se fasse entendre pour annoncer la fin de la première période, Raphaël Bussières a créé l’égalité en plaçant la rondelle dans la petite ouverture laissée par Marcoux.

Sherbrooke et Gatineau

Les hommes de Jean-François Houle passeront la fin de semaine sur la route, alors qu’ils rendront visite aux Phoenix de Sherbrooke, vendredi, et aux Olympiques de Gatineau, dimanche.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top