- PUBLICITÉ -
Sc 2018 04 06 7839

Les Wildcats ont comblé deux déficits pour forcer la tenue d'un cinquième match contre l'Armada. (Crédit photo: Sylvain Charest)

L’Armada voit les Wildcats forcer un cinquième match

Les Wildcats de Moncton ont évité le balayage, mercredi soir, en l’emportant 5-4 contre l’Armada. Blainville-Boisbriand a les commandes de la série 3-1, mais la défaite de la Flotte a amené des points d’interrogation. 

James Phelan, avec un doublé en fin de période médiane, a permis aux Wildcats de Moncton de prolonger leur saison tout en mettant fin à la séquence de 11 victoires consécutives de l’équipe laurentienne.

Cette dernière est revenue à la charge en troisième période, mais Mark Grametbauer a bloqué les tentatives de l’Armada après une première période laborieuse. Il a conclu la soirée avec 38 arrêts.

« Les gars ont travaillé fort en troisième période. On a eu des chances de marquer, reconnaissait l’entraîneur-chef de la Flotte, Joël Bouchard. Je n’ai pas aimé du tout la rencontre pour nous. On avait une mauvaise journée. C’est parti croche avec des erreurs mentales et on a eu de la misère à rester dans le match. On a eu beaucoup de chances de marquer. Ce n’était pas à la hauteur de ce qu’on peut faire. »

Deux buts rapides

Jeremy Mckenna et Alexander Khovanov ont ouvert les hostilités, procurant rapidement les devants 2-0 à Moncton. C’était assez pour Joël Bouchard, alors que Mikhail Denisov est venu en relève à Émile Samson.

L’Armada a répliqué avec trois buts consécutifs, prenant l’ascendant 3-2 dans le match, grâce à deux buts de Luke Henman. Huit secondes après le deuxième du match de Henman, Joël Teasdale enfilait sa quatrième réussite des séries. Les trois filets ont été marqués en avantage numérique.

« On n’avait pas de concentration. Tout le monde attendait qu’un coéquipier effectue le travail, faisait remarquer Bouchard. Les gars ont tout de même donné un coup; ils ont essayé et travaillé. Mais quand tu pars croche et que ta concentration n’est pas tout à fait là, ce sont des choses qui arrivent. Nous ne sommes pas restés dans notre processus et ça nous a rattrapés. »

Au premier tiers, la Flotte a perdu les services d’Alex Barré-Boulet et Tobie Paquette-Bisson. Les deux joueurs ont donné lourdement contre la rampe, aux extrémités de la première période. Dylan Seitz s’est appuyé sur Barré-Boulet lorsqu’il a fait contact avec la bande. Puis, pour Paquette-Bisson, Jacob Hudson a hérité d’une infraction majeure pour avoir donné de la bande. La situation des deux joueurs sera réévaluée quotidiennement.

L’importance du désavantage numérique

Les Wildcats ont écoulé les quatre minutes restantes à la pénalité majeure de Jacob Hudson, en début de période médiane, empêchant l’Armada de creuser son avance à ce moment. La troupe de Darren Rumble en a profité pour acquérir le rythme du match. Moncton a étiré le jeu en zone centrale, créant l’égalité à mi-chemin dans la rencontre. Brady Pataki parvenait à avoir le dernier mot sur Mikhail Denisov.

« On les a laissé jouer, déplorait Joël Bouchard. Ils se sont présentés avec l’énergie du désespoir dès le départ. On n’était pas dans une bonne position et, à un moment donné, tu viens à courir après ta queue. Ce n’était pas un bon match pour nous. Je ne veux rien enlever aux Wildcats. Ils ont fait des bons jeux, mais ce n’était pas à la hauteur pour nous. »

Le cinquième match de la série sera présenté vendredi soir (13 avril) à Moncton.

- PUBLICITÉ -

Nos chroniques

La dernière édition

Section concours

Concours Metro Rosemere
- PUBLICITÉ -
Top