- PUBLICITÉ -
L’Armada sort le javellisant

Étienne Marcoux a repoussé 33 rondelles pour blanchir les Saguenéens de Chicoutimi par la marque de 4-0

L’Armada sort le javellisant

Victoire de 4 à 0 à Chicoutimi

L’Armada de Blainville-Boisbriand est allée faire son lavage au Saguenay, ce mercredi, alors qu’elle a blanchi les Saguenéens de Chicoutimi par la marque de 4 à 0, au Centre Georges-Vézina.

Étienne Marcoux a mérité la première étoile de la rencontre, lui qui a repoussé les 33 rondelles dirigées vers lui. «Nous avons vraiment joué un match typique sur la route, a analysé l’entraîneur Jean-François Houle. Plusieurs lancers provenaient de l’extérieur de la zone dangereuse et E.T. (comme le surnomment ses coéquipiers) a fait les arrêts clés quand c’était le temps.

«En attaque, nous avons profité de chacune des occasions qui se sont présentées à nous. Les gars ont bien répondu pour un match à l’extérieur en milieu de semaine», de poursuivre l’entraîneur.

L’Armada chasse Gibson

Christopher Gibson était venu faire sa loi, au Centre d’excellence Sports Rousseau, au début de l’année, mais cette fois, le Noir et Blanc a percé le mystère du gardien suédois.

Marc-Olivier Roy a ouvert la marque à la cinquième minute, avec la complicité de Christopher Clapperton et Cédric Paquette.

Il a fallu attendre en début de deuxième tiers pour voir l’avance des visiteurs s’accroître. Olivier Picard a fait bouger les cordages, sur une passe de Samuel Carrier. Carrier,à son tour, a touché la cible alors qu’il ne restait que 17 secondes à faire à l’engagement. Ce but a été réussi en avantage numérique et les metteurs en scènes étaient Xavier Ouellet et Nikita Jevpalovs.

Jevpalovs a envoyé Gibson aux douches, à 6 :43, en troisième, en enfilant son 14e de la saison. Jean-Christophe Houde, rappelé pour remplacer Philippe Sanche, qui s’est fait une entorse à la cheville, vendredi soir contre Victoriaville, et David Bédard ont obtenu les mentions d’aide.

Cette rencontre a marqué le retour au jeu d’Élie Bérubé. D’ailleurs, l’Armada a entamé la rencontre avec huit défenseurs en uniforme. Dire que l’an dernier, Dylan Anderson et Olivier Hinse avaient joué le dernier mois comme défenseur.

Cédric Paquette n’a pas complété la rencontre, mais il devrait être à son poste pour les matchs du week-end.

Les Olympiques 2.0

La formation outaouanaise a retrouvé de son lustre depuis la pause du Temps des fêtes. Elle se présentera au Centre d’excellence Sports Rousseau avec une fiche de neuf victoires à ses 12 derniers matchs.

«C’est une équipe complètement différente, a fait savoir Houle. Ils ont fait des changements et les joueurs semblent appliquer le plan de match de Benoît Groulx à la lettre. 

«C’est une équipe très patiente qui attend et qui profite de chaque erreur que tu peux faire. C’est probablement la meilleure équipe de la ligue pour faire ça.»

Dimanche, les Blainvillo-Boisbriannais iront au Centre Marcel-Dionne de Drummondville pour se mesurer aux Voltigeurs.

- PUBLICITÉ -

Nos chroniques

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top