- PUBLICITÉ -
Sc 2018 03 16 7097

Les Foreurs de Val-d'Or en ont eu plein les bras contre l'Armada, vendredi soir. (Crédit photo: Sylvain Charest)

L’Armada sert un avant-goût offensif aux Foreurs

Les Foreurs de Val-d’Or affrontaient l’Armada de Blainville-Boisbriand en prélude au premier tour des séries éliminatoires de la LHJMQ. C’est avec un gain écrasant de 7-0 que la Flotte a dicté le rythme.

L’Armada s’est amusée aux dépens de la formation de l’Abitibi-Témiscamingue en s’offrant un festin offensif. La Flotte a ouvert les valves dès le départ en bénéficiant d’un jeu de puissance.

Alexandre Alain battait Jonathan Lemieux après moins de deux minutes de jeu. Quelques instants plus tard, Alex Barré-Boulet marquait le premier de ses deux filets de la soirée.

Alexander Katerinakis s’est joint au buffet en inscrivant ses 11e et 12e de la campagne. Rémy Anglehart et Michael Kemp ont ajouté à l’avance de l’Armada au dernier tiers.

Kemp n’avait pas vu la lumière scintiller après un de ses tirs depuis près de deux mois. Au total, 12 joueurs récoltaient au moins un point dans ce gain face à l’organisation de l’Abitibi-Témiscamingue.

« On était reposé cette semaine. Avec le match annulé contre Rimouski, j’ai donné des moments de congé aux joueurs, indiquait l’entraîneur de la Flotte, Joël Bouchard. J’ai aimé notre maturité. Quelques fois, je n’étais pas content en première période. Je souhaite que cette fin de semaine soit gérée intelligemment. J’ai plus aimé l’attitude de l’équipe ce soir. »

Le match annulé, qui mettait en vedette l’Océanic, aura finalement lieu dimanche après des hésitations du circuit Courteau. Ce déplacement s’ajoutait à la liste de remises avec lesquels Blainville-Boisbriand a dû composer cette saison.

Surveiller à une bonne distance

Les Foreurs ont laissé la troupe laurentienne s’amuser en zone offensive. Les hommes de Pascal Daoust ont eu de la difficulté à composer avec la puissance de l’Armada.

À de multiples occasions, Val-d’Or permettait à la Flotte de faire ce qu’elle voulait en territoire offensif. Le gardien des Foreurs, Jonathan Lemieux, a été bombardé de 52 lancers et a été loin de mal paraître.

« C’est une équipe toujours en mouvement, analysait l’entraîneur-chef des Foreurs, Pascal Daoust. Ils ne sont pas linéaires. Si nos joueurs sont trop collés sur un non-porteur, on se fait jouer dans notre zone défensive. On a été beaucoup trop permissifs. »

L’opposant de Lemieux, Émile Samson, a reçu 17 lancers, en route vers son second blanchissage de la saison. Samson s’est signalé aux dépens de Nicolas Ouellet et David Noël au cours de la rencontre.

Commémorer les joueurs de 20 ans

Avant la rencontre, la Flotte a respecté la tradition en honorant les trois joueurs de 20 ans de l’équipe : Alexandre Alain, Alex Barré-Boulet et Tobie Paquette-Bisson.

Ces derniers ont hérité d’un tableau commémoratif soulignant leurs saisons avec l’équipe laurentienne. Paquette-Bisson a apprécié le geste de l’Armada.

« Ç’a fait de quoi de voir mes parents sur la glace, confiait le Rosemèrois. Le monde trouve peut-être ça banal, mais les parents sont contents. Ils nous voient jouer depuis le début de notre carrière. J’ai joué loin une bonne partie de ma carrière et terminer à la maison, avec une telle récompense, c’est plaisant. »

- PUBLICITÉ -

Nos chroniques

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top