- PUBLICITÉ -

Samuel Montembeault (Photo Sylvain Charest)

Francis Leclerc (Photo Sylvain Charest)

L’Armada s’empare seule d’un record

Codétentrice du record de la Ligue de hockey junior majeur du Québec (LHJMQ) pour le plus grand nombre de jeux blancs en une saison depuis dimanche, l’Armada est maintenant seule au sommet de cette colonne, grâce au blanchissage de jeudi, leur neuvième cette saison, aux dépens des Screaming Eagles du Cap-Breton.

La marque avait été établie par les Wildcats de Moncton en 2009-2010. Elle avait été égalée trois autres fois, mais jamais elle n’avait été éclipsée. C’est maintenant chose faite, grâce à un gain de 3-0. Samuel Montembeault en a réussi six tandis que Francis Leclerc en a enregistré trois.

Film du match

Samuel Montembeault a démontré qu’il était revenu au sommet de sa forme après avoir connu des mois de janvier et février plus difficiles. Jeudi, il a réussi son deuxième jeu blanc consécutif en repoussant les 21 rondelles dirigées vers lui.

Ce qui faisait défaut depuis un certain temps, chez Montembeault, c’est que lorsqu’il accordait un but, un deuxième suivait peu de temps après. Souvent, ça se passait en début de match. Il a réglé le problème en n’en concédant aucun.

Cette fois, ses coéquipiers lui ont offert un coussin de deux buts, tôt dans la rencontre, alors que Joël Teasdale a ouvert le pointage à 3 minutes 44 secondes, avec l’aide d’Alex Barré-Boulet et Tobie Paquette-Bisson, qui portait les couleurs du Cap-Breton en début de saison.

Moins de quatre minutes plus tard, l’Armada doublait son avance, grâce à un but réussi en avantage numérique. Barré-Boulet a complété la mise en scène de Pierre-Luc Dubois, qui effectuait un retour au Cap-Breton, et TJ Melancon, pour enfiler son 25e de la campagne.

Au cours de ces 20 premières minutes, Montembeault n’a reçu que trois lancers pendant que son vis-à-vis Kevin Mandolese, de Blainville, affrontait un bombardement de 17 rondelles.

Le numéro 33 de l’Armada a été plus occupé au deuxième tiers, alors qu’il a fait face à 13 tirs, dont trois du dangereux Giovanni Fiore, premier buteur du circuit Courteau avec 47, mais il s’est montré intraitable.

Mandolese a pour sa part arrêté les sept attaques blainvillo-boisbriannaises.

Barré-Boulet a complété le pointage dans un filet désert. Les mentions d’aide sont allées à Dubois et Melancon.

Montembeault pourchasse Pavelec

Après avoir aidé la Flotte laurentienne à établir une nouvelle marque pour le nombre de jeux blancs en une saison par une formation, Samuel Montembeault pourchasse maintenant le record de la meilleure moyenne en carrière dans la LHJMQ pour un gardien qui a œuvré pendant plus de 3 000 minutes.

Cette marque appartient à Ondrej Pavelec, qui a porté les couleurs des Screaming Eagles, de 2005 à 2007. Le portier, qui a disputé quatre saisons complètes avec les Jets de Winnipeg, a maintenu une moyenne globale de 2,52.

L’homme masqué de l’Armada affiche une moyenne de buts alloués de 2,56 et il pointe présentement au deuxième rang.

Le voyage se poursuit

Le périple dans les Maritimes se poursuit pour la troupe de Joël Bouchard, alors qu’elle rendra visite aux Islanders de Charlottetown, samedi, et au Titan d’Acadie-Bathurst, dimanche. Mardi, l’Armada complétera son voyage en visitant l’Océanic de Rimouski.

|

Armada

record

Array
- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top