- PUBLICITÉ -
Sc 17 11 10 2604

Pascal Corbeil a eu un rôle important à jouer dans cette victoire de 7-5 contre les Remparts. Il a terminé la soirée avec deux buts et deux passes. (Photo Sylvain Charest)

L’Armada s’empare du premier rang de la LHJMQ

L’Armada de Blainville-Boisbriand avait l’occasion de s’emparer du premier rang de la LHJMQ, mercredi, mais pour ça elle devait l’emporter en temps régulier contre les Remparts de Québec qui sont premiers depuis un bon moment. La victoire de 7 à 5 permet aux Laurentiens de trôner au sommet du circuit Courteau.

La troupe de Joël Bouchard devance maintenant les Remparts et les Huskies de Rouyn-Noranda par un point, mais possède trois matchs en main sur l’équipe de Québec et deux sur celle de l’Abitibi.

Après quarante minutes de jeu, l’impasse persistait, alors que le pointage était de 4-4, mais Pascal Corbeil et Alex Barré-Boulet ont pris les choses en mains. Corbeil a marqué le but qui brisait l’égalité et a participé au filet de Barré-Boulet, qui allait devenir le but de la victoire. Barré-Boulet a complété dans un filet désert après que Jesse Sutton eut réduit l’écart à un but avec moins de cinq minutes à faire au match.

«Je ne crois pas que ce soit le résultat d’efforts individuels, mais de tous les gars sur la glace, a lancé Corbeil après la rencontre. Je suis plus en mesure de voir quand une occasion d’appuyer l’attaque se présente et d’en profiter que lors des deux dernières années.»

Les Remparts brisent la glace

Les visiteurs ont été les premiers à s’inscrire au pointage quand le tir des poignets de Christian Huntley s’est frayé un chemin jusque dans le fond du filet. Francis Leclerc n’a rien vu en raison de la circulation. De plus, la rondelle semble avoir changé trajectoire. Le reste de la période a appartenu à la Flotte laurentienne qui a profité de l’indiscipline de ses cousins de Quebecor pour marquer trois buts sans réplique.

Les Laurentiens ont marqué deux buts en avantage numérique et un autre à quatre contre quatre. Le premier jeu de puissance de l’Armada n’a pas permis à la formation de noircir la feuille de pointage, mais Joël Teasdale a touché le poteau après une magnifique pièce de jeu. Il avait Dereck Baribeau à sa merci.

Ryan Da Silva a nivelé la marque peut de temps après quand il a profité de la circulation lourde devant le filet pour voir son tir des poignets faire scintiller la lumière rouge.

Quatre minutes plus tard, les deux formations évoluaient à quatre contre quatre quand Teasdale a sorti ses mains de fée pour se tricoter une tuque et des mitaines avant de mystifier Baribeau avec un revers dans la lucarne.

Les Blainvillo-Boisbriannais se sont de nouveau retrouvés avec un homme en plus, 31 secondes plus tard. L’attaque massive n’était vieille que de 12 secondes quand Pascal Corbeil a secoué les cordages.

Alex Barré-Boulet a obtenu une mention d’aide sur chacun des deux derniers buts, portant sa séquence de matchs avec au moins un point à 14, la plus longue active dans la LHJMQ.

En fin de première période, Aleksi Anttalainen a été chassé pour avoir causé de l’obstruction et, dès le début du deuxième tiers, l’Armada était punie pour avoir eu trop d’hommes sur la patinoire. À cinq contre trois, Les Remparts ont non seulement réduit l’écart, grâce au but de Matthew Boucher, ils ont aussi créé l’égalité grâce à Derek Gentile. Mikael Robidoux a mis fin à la soirée de travail de Leclerc en marquant à 6:50. Émile Samson est venu le remplacer et il n’a cédé qu’une fois sur 14 lancers. Alexandre Alain a ramené tout le monde à la case départ, avec moins de sept minutes à écouler à la période médiane.

- PUBLICITÉ -

Nos chroniques

La dernière édition

Section Concours

Concours La meilleur des aventures sucrée 2020
- PUBLICITÉ -
Top