- PUBLICITÉ -

Miguël Tourigny, de l'Armada de Blainville-Boisbriand. Crédits: Sébastien Gervais.

L’Armada s’amuse face aux Huskies

L’Armada de Blainville-Boisbriand a prouvé une fois de plus jeudi soir au Centre d’excellence Sports Rousseau pourquoi elle était l’une des meilleures équipes de la Ligue de hockey junior majeur du Québec (LHJMQ) depuis le début de la saison. Les hommes de Bruce Richardson ont disposé d’une autre équipe invaincue, les Huskies de Rouyn-Noranda, en comblant un déficit de deux buts pour l’emporter 6 à 2.

Aucune équipe ne voulait se laisser marcher sur les pieds et ça a paru en début de match, alors qu’à peine la rondelle déposée, une bousculade a éclaté en territoire central, si bien que Miguël Tourigny de l’Armada et Marc-Antoine Séguin des Huskies ont été chassé. Rouyn-Noranda s’est créée des chances en début de match et a profité d’un retour capricieux et d’une mêlée autour du filet d’Olivier Leclair pour prendre les devants, gracieuseté de l’attaquant Anthony Turcotte, qui a poussé une rondelle libre traînant sur la ligne des buts.

Même si l’Armada avait le contrôle du disque pendant la majeure partie de la première période, ce sont les Huskies qui ont obtenu les meilleures chances de marquer au premier engagement et comme il faut savoir créer sa propre chance, la troupe de Brad Yetman a réussi à doubler son avance en milieu de période, grâce à une remise devant le filet de Turcotte qui a dévié sur le patin d’un défenseur de l’Armada avant de glisser entre les jambes de Leclair. En fin de période, les Huskies ont écopé de deux punitions, mais les hommes de Bruce Richardson n’ont pas été capables de profiter de leur avantage pour capitaliser, recherchant trop le jeu parfait.

Le vent a tourné en deuxième

L’Armada a semblé fouettée en deuxième. Les locaux sont arrivés en deuxième période le couteau entre les dents et ça a payé. Alexis Gendron, Alexis Brisson et Charles Boutin, en avantage numérique, ont marqué trois buts coup sur coup en moins de deux minutes et demie pour donner les devants à l’Armada pour la première fois du match. Gendron a aussi récolté une mention d’aide sur les deux autres buts. L’ambiance était de retour au Centre d’excellence Sports Rousseau et l’équipe a semblé revigorée par cette poussée spectaculaire. Si bien que Tourigny a marqué le quatrième but de siens en fin de période à l’aide d’un bon tir du cercle gauche. Après 40 minutes de jeu, l’Armada avait deux fois plus de tirs que ses rivaux abitibiens.

De retour en troisième période, le défenseur de 19 ans n’était pas rassasié. Avec à peine 64 secondes de complétées dans le dernier tiers, Tourigny a donné une priorité de trois buts en siens. Les Huskies ont voulu brasser la cage de l’Armada avec du jeu robuste en fin de match, mais en vain, les locaux ont complété la marque dans un filet désert en désavantage numérique et c’est Mikaël Denis qui a enfoncé le dernier clou dans le cercueil de Rouyn-Noranda.

Les échos de vestiaire

« C’est sur que je suis très content, lors des deux premiers matchs nous n’étions pas tout à fait à l’aise avec le contrôle de la rondelle. Aujourd’hui, on a contrôlé le jeu, on a bien joué », a expliqué Miguël Tourigny après le match. Élu sur l’équipe de la semaine de la LHJMQ la semaine dernière, Tourigny est fier de voir que tout le monde contribue au succès de l’équipe : « Gendron a joué son premier match de la saison ce soir, il était excité, il avait hâte de jouer et il a très bien fait. Je suis toujours impressionné par Boutin et Brisson qui ne cessent de s’améliorer, donc je suis vraiment content de voit la progression de nos jeunes. »

Alexis Gendron a terminé le match avec quatre points, tout comme Charles Boutin, tandis que Tourigny a ajouté trois points à sa fiche et il est encourageant pour l’entraîneur-chef Bruce Richardson de voir que tout le monde y met du sien : « J’aime notre intensité, notre jeu physique, j’aime qu’on s’applique sur les petits détails. Tout le monde s’implique. Nos vétérans font tellement du bon travail, je dois leur donner beaucoup de crédits. Les Simon Pinard, Alexandre Joncas, Simon Lavigne et Miguël Tourigny jouent tellement bien que c’est contagieux. Lorsque tu vois un Lavigne jouer comme il a joué ce soir, les autres sont obligés de suivre. »

L’Armada sera de retour devant ses partisans demain alors qu’ils recevront la visite des Foreurs de Val-d’Or.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top