- PUBLICITÉ -

Peyton Hoyt a fait pleuvoir près de 1200 toutous à Boisbriand. (Crédit photo: Sylvain Charest)

L’Armada récolte des toutous, mais pas la victoire

Jonathan Lemieux, gardien des Foreurs, s’est élevé auprès de ses coéquipiers pour mettre fin à une séquence de cinq défaites consécutives. L’Armada a été contrainte à un seul filet pour s’incliner 2-1.

Le gardien de 18 a été intraitable sur le barrage de 16 lancers qu’a distribué la Flotte lors du deuxième engagement. Il a frustré Joël Teasdale du bout de la mitaine pour préserver l’égalité à ce moment.

Lors du dernier tiers, alors que le Maskoutain était au sol, Alexander Katerinakis a été incapable de créer l’égalité, lançant le disque par-dessus la cage de Lemieux. L’homme masqué des Foreurs n’a cédé qu’une seule fois sur 39 lancers.

« Notre gardien a fait les gros arrêts. Il a été très très solide », insistait Pascal Rhéaume.

Julien Tessier a brisé l’impasse qui régnait en troisième période. L’attaquant de 20 ans s’est faufilé entre les défenseurs du Blanc et Noir pour inscrire son 14e de la saison. Pour un quatrième match de suite, Val-d’Or a été incapable d’effectuer 3 réussites ou plus.

« Cette victoire-là fait du bien. Surtout que contre Chicoutimi on a bien joué et on méritait de gagner. Ce soir, c’était plutôt l’inverse, je ne pense pas qu’on le méritait. En deuxième période on n’était pas là du tout. L’Armada a mis énormément de pression sur nous. »

« Ce n’était pas beau à voir », a admis un peu plus tard l’entraîneur des Foreurs.

L’Armada a créé l’égalité à la fin du premier engagement. Peyton Hoyt a complété l’échange de Thomas et de Samuel Desgroseilliers en inscrivant son 10e de la campagne, en avantage numérique. Les spectateurs en ont profité pour projeter leurs toutous sur la glace lors du traditionnel match des peluches.

« Je pense qu’en général, la seule chose qui nous manquait, c’est un but, a sèchement lancé Bruce Richardson plus d’une fois. On n’a pas été capable d’aller chercher le filet. Je pense que les chances de marquer c’est 33-15. On en a parlé que certains doivent amener une production offensive. Aujourd’hui, il manquait juste un but parce que dans l’ensemble de la rencontre, on dominait. »

Le manque d’offensive a commencé à titiller l’entraîneur de l’Armada depuis quelques rencontres. Cependant, malgré une domination en fin de premier engagement et durant la période médiane, le dénouement de la joute se sentait pour Bruce Richardson.

« J’aurais pu le dire après la première période, que ça n’irait pas pour nous. (…) Ces rencontres-là, c’est embêtant. Quand la rondelle ne roule pas, tu le sens et je le savais que ça allait être dur », mentionnait l’homme de 41 ans.

Alexandre Couture a profité d’une cage abandonnée pour ouvrir le pointage de la joute en avantage numérique.

Des interrogations devant le filet

Dans cette troisième défaite de suite, la formation laurentienne a été atteinte d’un dur coup en fin de période médiane. Bénéficiant d’un jeu de puissance, les Foreurs ont accentué leur pression sur le filet d’Emile Samson.

En tentant de s’emparer de la rondelle, Daniil Berestnev a provoqué une chute sur le Lévisien qui s’est dirigé immédiatement vers le vestiaire pour quitter la rencontre. Gabriel Waked a remplacé son coéquipier. Le duo s’est divisé la tâche en bloquant 20 lancers.

Le gardien de l’Armada avait eu des antécédents au niveau du haut du corps depuis le début de la saison. Son cas sera réévalué cette semaine.

La Flotte se dirigera à Sherbrooke pour affronter le Phoenix, mercredi.

- PUBLICITÉ -

Nos chroniques

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top